Belgique

L’Ukraine réagit à un déplacement de Hadja Lahbib en Crimée lorsqu’elle était encore journaliste

Hadja Lahbib, ministre des Affaires étrangères

© © Tous droits réservés

27 juil. 2022 à 16:57Temps de lecture2 min
Par Baptiste Hupin

Un diplomate ukrainien a réagi ce mercredi à une polémique née autour d’un voyage en Crimée effectué par la nouvelle ministre des Affaires étrangères alors qu’elle était encore journaliste à la RTBF.

Depuis sa prise de fonctions comme ministre des Affaires étrangères, Hadja Lahbib est critiquée sur les réseaux sociaux pour un déplacement en Crimée datant de juillet 2021. Elle s’était rendue dans la péninsule annexée par la Russie, en tant que journaliste, pour y couvrir un festival culturel.

Trois jours après la prestation de serment de Hadja Lahbib, le chef de groupe N-VA à la Chambre, Peeter De Roover, a publié sur Twitter un post de l’ancienne journaliste lorsqu’elle était en Crimée. "Etrange destination isn’t it", commentait Hadja Lahbib en 2021.

Loading...

En tant que journaliste, elle avait à l’époque voyagé en Crimée avec un visa délivré par la Russie. Or l’annexion de la Crimée par la Russie n’est pas reconnue par la communauté internationale. Tout déplacement en Crimée par l’intermédiaire de la Russie est jugé illégal par l’Ukraine. Une procédure pour voyager en Crimée via l’Ukraine existe. Mais la procédure russe est moins complexe et plus rapide, bien que non reconnue par les autorités ukrainiennes.

Ce voyage très commenté en Ukraine sur les réseaux sociaux, prend donc une tournure diplomatique embarrassante pour la nouvelle ministre des Affaires étrangères.

La RTBF a sollicité une réaction auprès de l’Ambassade ukrainienne au sujet de cette polémique. Elle nous renvoie vers la déclaration d’un porte-parole des Affaires étrangères ukrainiennes, Oleg Nikolenko. Sur sa page Facebook, Oleg Nikolenko rappelle la position ukrainienne officielle par rapport aux voyages en Crimée. "La visite de la péninsule de Crimée temporairement occupée n’est possible que si elle est suivie d’Ukraine, depuis le continent. L’entrée du territoire de la Fédération de Russie est illégale."

Dans sa déclaration, ce diplomate précise également que des contacts ont lieu à ce sujet entre la Belgique et l’Ukraine. "Le ministère ukrainien des Affaires étrangères s’entretient avec la partie belge sur la question par voie diplomatique afin d’établir les conditions du voyage et de prendre les décisions sur de nouveaux contacts bilatéraux."

L’affaire de ce voyage est donc bien évoquée en coulisses entre diplomates belges et ukrainiens. Ces contacts entre les deux pays nous sont confirmés de source belge.

Mais si ce déplacement suscite l’embarras côté belge et ukrainien, la réaction du diplomate ukrainien salue également l’arrivée de la nouvelle ministre des Affaires étrangères belges. "Nous célébrons positivement l’assurance de la ministre Lahbib de soutenir d’avantage l’Ukraine dans sa lutte contre l’agression armée de la Russie", ajoute Oleg Nikolenko sur sa page Facebook.

Malgré ce déplacement polémique de 2021, les ponts sont donc loin d’être coupés entre les deux pays. Le cabinet de la ministre des Affaires étrangères belge rappelle d’ailleurs que Hadja Lahbib a encore rencontré une représentante de l’Ambassade d’Ukraine mardi, lors de l’inauguration d’un monument ukrainien à Mini-Europe ce mardi 26 juillet.

Hadja Lahbib/malaise autour d¿un voyage en Crimée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Voyage de Hadja Lahbib en Crimée : la N-VA demande des explications à la RTBF

Belgique

Guerre en Ukraine : l'armée russe accuse Kiev d'avoir bombardé un camp de prisonniers ukrainiens

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous