RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

L’ULB trop à l’étroit, elle cherche de nouveaux auditoires pour la rentrée 2022

25 mars 2022 à 14:42Temps de lecture1 min
Par Pierre Vandenbulcke

L’ULB voudrait bien écarter les murs de ses auditoires. Avec l’augmentation significative du nombre d’étudiants ces deux dernières années, l’université libre de Bruxelles cherche de nouveaux espaces pour dispenser ses cours. Les bâtiments de l’ULB sont aujourd’hui saturés.

Augmentation de 20 pourcents en 2 ans

A la rentrée de 2019, l’ULB comptait environ 30.000 étudiants. Ils sont 37.500 aujourd’hui, soit une augmentation de 20 pour-cent en deux ans. C’est l’arrivée de nombreux Français qui explique en grande partie hausse significative. " On savait qu’on avait augmenté le nombre d’étudiant mais les solutions, on avait encore un petit peu de temps pour les trouver ", explique Nadine Postiaux, vice-rectrice à l’enseignement. Car avec le Covid et les cours à distance la pression ne s’est pas trop fait sentir jusqu’à la levée des mesures. " Généralement, tous les étudiants n’assistent pas au cours mais on voit que, depuis la reprise post-covid, ils sont très présents sur site et donc on se retrouve un peu à l’étroit. Il est impératif pour nous de trouver de nouveaux espaces ".

Des solutions à l’étude

Plusieurs pistes sont à l’étude. " Tout est encore à l’étude. Mais, par exemple, on pourrait nouer des collaborations avec des lieux culturels qui nous entourent et qui ont de grands locaux. Ça peut être aussi des immeubles inoccupés temporairement autour de nous ou encore des structures temporaires que l’on installe ".

Pas question en tout cas d’avoir recours à la visioconférence pour gagner de la place. " Il y a vraiment un souhait, partagé par les professeurs et les étudiants, que le choix de l’enseignement à distance soit posé pour des raisons pédagogiques et non pour des raisons logistiques ".

L’ULB espère dégager plus de 800 places pour la rentrée de septembre.

 

 

 

Sur le même sujet

Campus de la plaine de l'ULB : permis délivré pour le projet de Pôle Sciences et Techniques

Regions

Articles recommandés pour vous