RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Luxembourg

L’usine Ferrero d’Arlon sera à nouveau complètement opérationnelle fin juillet

Deux lignes de production sont à nouveau opérationnelles
05 juil. 2022 à 16:17Temps de lecture2 min
Par S. Vandreck, Ph. Herman, B. Remy

Le site avait été fermé pendant trois mois après la découverte de la bactérie salmonelle dans la chaîne de production de produits chocolatés de la gamme Kinder. La presse a été enfin conviée à visiter les installations dans le cadre de leur redémarrage. La période de fermeture a en effet été mise à profit pour nettoyer l’ensemble des installations. Un millier de pièces et près de 300 mètres de tuyaux ont ainsi été démontés, désinfectés et remontés. Les cuves sur le filtre de laquelle la cause de la contamination avait été détectée et sa tuyauterie ont quant à elles été carrément remplacées par de nouveaux éléments, de plus grande capacité.

Les cuves où la contamination a été détectée ont été remplacées par de nouvelles
Les cuves où la contamination a été détectée ont été remplacées par de nouvelles Baudouin Remy

Des contrôles renforcés à chaque bout de la chaîne

Maintenant que l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) a donné son feu vert, la production reprend donc petit à petit depuis ce lundi. Une ligne est complètement opérationnelle. La deuxième le sera d’ici quelques jours. Il faudra cela dit encore quelques semaines de tests avant que les produits qui en sortent soient commercialisés. L’AFSCA a cela dit autorisé la reprise de la production pour trois mois, à condition d’effectuer des analyses de chaque lot de matières premières et de produits sortants. "Nous avons déjà un standard de qualité très élevé, mais nous avons pris la demande de l’AFSCA très au sérieux, indique Ilario Bulgheroni, le directeur de l’usine d’Arlon. Nous avons augmenté la fréquence et la taille de l’échantillonnage, échantillonnage que nous faisons chez nous mais aussi avec un laboratoire extérieur accrédité".

Le coût de la crise pas encore évalué

Les responsables de l’entreprise annoncent que l’usine et ses sept lignes de production au total pourront tourner à plein régime fin juillet. La haute saison pour Ferrero se situant entre la fin des vacances et décembre, en prévision des fêtes de fin d’année. L’usine fonctionnera alors avec 1100 collaborateurs, dont 200 intérimaires recrutés récemment.

L’usine n’a cela dit pas souhaité communiquer sur ce que lui ont coûté ces trois mois de crise. Le manque à gagner lié à la fermeture, le coût du nettoyage et du remplacement des équipements de production n’ont pas encore été évalués. Sans parler de l’impact sur son image auprès du grand public. Cette visite de presse des installations fait évidemment partie de la stratégie de communication destinée à redorer cette image.

Sur le même sujet :

Sur le même sujet

Salmonelle dans les produits Kinder : l’usine Ferrero d’Arlon reçoit sa licence de production définitive

Regions Luxembourg

Articles recommandés pour vous