Belgique

Lutte contre la pauvreté : les réseaux s’alarment de la paupérisation "sans précédent" de la population

Image d'illustration

© Getty

13 oct. 2022 à 11:25 - mise à jour 13 oct. 2022 à 11:45Temps de lecture3 min
Par Belga, édité par K. Dero

Les réseaux de lutte contre la pauvreté du pays tirent, jeudi, la sonnette d’alarme face à l’appauvrissement "sans précédent" de la population alors que la flambée des prix à la consommation frappe les moins aisés. Cette augmentation du coût de la vie risque de "provoquer un bain de sang social pour les ménages vivant dans la pauvreté et la classe moyenne inférieure", s’inquiètent les acteurs de terrain. Le secteur appelle, dans un communiqué, les autorités à prendre d’urgence des mesures structurelles.

Injustice

Les réseaux de lutte contre la pauvreté, actifs dans les trois Régions du pays, se rassembleront le 17 octobre, à l’occasion de la Journée mondiale contre la pauvreté, pour dénoncer "l’injustice et la violence que sont la pauvreté et l’appauvrissement".

Plus de 200.000 demandes aux banques alimentaires

Inflation, crise énergétique, crise du logement… La conjoncture actuelle défavorable pèse lourdement sur les dépenses de nombreuses familles, qui sont toujours plus nombreuses à recourir à l’aide alimentaire, relève le secteur. En 2010, un total de 115.000 personnes dépendaient de l’aide alimentaire contre plus de 177.000 personnes en 2021, ce qui représente une augmentation de près de 54%. Pour la période à venir de janvier à juin, 204.000 demandes ont déjà été déposées, rapportent par ailleurs les banques alimentaires.

Greffer ce combat à une transition écologique et fiscale résolument juste, c’est s’engager pour éviter un bain de sang social

Selon des données de l’office belge de statistique Statbel, citées dans le communiqué, un Belge sur cinq vit dans la pauvreté et l’exclusion sociale, soit plus de deux millions de personnes. D'importantes disparités régionales existent toutefois: à Bruxelles, plus d'un habitant sur trois est confronté au risque de pauvreté et ce chiffre risque bientôt de passer à un Bruxellois sur deux, alertent les acteurs du terrain. En Wallonie, le taux de pauvreté s'élève à un habitant sur quatre tandis que la situation est légèrement meilleure en Flandre, avec 12,8% de la population vivant dans la pauvreté.

Endettement

Or, le tableau global, déjà "dramatique", ne prend pas en compte l’impact de la hausse du prix de l’énergie et du coût de la vie et ne "reflète dès lors pas encore la réalité", épinglent les différents réseaux. "Les signaux que nous recevons quotidiennement du terrain sont particulièrement alarmants. Les gens se privent de besoins élémentaires (ils économisent sur la nourriture, le chauffage, les soins de santé…) mais ne peuvent toujours pas payer leurs factures", exposent-ils. "Les Fédérations des CPAS de Bruxelles et de Wallonie et l’Association des villes et communes flamandes (VVSG) signalent que les demandes d’aide auprès des CPAS, également par des personnes qui travaillent et appartiennent à la classe moyenne, ont très fortement augmenté ces dernières semaines", complètent-ils, craignant que de nombreuses personnes ne s’endettent.

Les gens se privent de besoins élémentaires […] mais ne peuvent toujours pas payer leurs factures

Tout en reconnaissant que les autorités ont déjà pris des mesures de soutien importantes, les réseaux de lutte contre la pauvreté les exhortent toutefois à en faire davantage en adoptant "des politiques structurelles qui s’attaquent aux causes de la pauvreté et de l’appauvrissement".

"Greffer ce combat à une transition écologique et fiscale résolument juste, c’est s’engager pour éviter un bain de sang social. Ainsi, nous appelons à la mise en place d'un travail audacieux centré en priorité sur un pacte logement-énergie qui prévoit des investissements massifs dans l'isolation des bâtiments, en commençant par les logements habités par les familles à faible revenu et issu de la classe moyenne", concluent-ils..

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous