Macron attendu dans la Hongrie d'Orban, un adversaire qui peut être utile

Le Premier ministre hongrois  Viktor Orban et le président français Emmanuel Macron, près de Ljubljana (Slovénie) le 6 octobre 2021

© Ludovic MARIN

Emmanuel Macron rencontre lundi à Budapest le Premier ministre hongrois Viktor Orban, son adversaire dans l'UE côté valeurs mais un allié potentiel sur des sujets comme les investissements, le nucléaire ou la défense européenne, au programme de la présidence française.

Ce déplacement, le premier d'un chef d'Etat français depuis 2007, s'effectue dans le cadre d'un sommet des pays du groupe de Visegrad (Hongrie, Pologne, République tchèque, Slovaquie).

"C'est un adversaire politique, mais un partenaire européen", a souligné jeudi Emmanuel Macron, qui boucle ainsi sa tournée des 26 autres capitales de l'Union européenne. "Quelles que soient nos sensibilités politiques, nos choix, nous devons travailler ensemble pour notre Europe".

Viktor Orban a pourtant souvent été cité par Emmanuel Macron comme le chef de file d'un camp nationaliste et souverainiste dans l'UE, auquel il oppose celui des europhiles "progressistes".

Terrains d'entente

Avec la Pologne, la Hongrie a adopté plusieurs lois contestées à Bruxelles, notamment un texte interdisant la représentation de l'homosexualité auprès des moins de 18 ans. Et comme Varsovie, elle conteste la suprématie du droit européen sur le droit national.

En riposte, la Commission a lancé plusieurs procédures à leur encontre pour atteinte à l'état de droit et aux valeurs de l'UE, en particulier un mécanisme de "conditionnalité" des aides européennes, qui bloque le versement de subventions à la relance.

Mais ces sujets "ne sont pas nécessairement liés" aux accords qui peuvent être trouvés sur la souveraineté numérique, le renforcement de l'Europe de la défense, un budget européen d'investissements ou encore des alliances industrielles, a fait valoir la présidence française.

Sur le même sujet

Emmanuel Macron ne confirme pas sa candidature à la présidentielle mais "projette le pays à 10 ans"

Monde Europe

La Cour constitutionnelle hongroise rejette le recours de Viktor Orban contre une décision de l'UE en matière d'immigration

Monde Europe

Articles recommandés pour vous