Regions Luxembourg

Magali Braff, la directrice de LuxFly, bat un record du monde féminin de parachutisme aux États-Unis

Magali Braff a réalisé ce motif de fleur en compagnie de 79 autres parachutistes.

© Ewan Cowie

Magali Braff, la directrice de Luxfly (le simulateur de chute libre situé à Sterpenich) vient tout juste de rentrer des Etats-Unis avec un record du monde dans ses valises. Avec d’autres parachutistes chevronnées venues des 4 coins du globe, elles sont parvenues à réaliser un motif de fleur dans le ciel de l’Arizona. Magali Braff, qui pratique le parachutisme depuis 2009, vient tout simplement de battre à deux reprises un record du monde. "Le premier record que nous avons battu, c’était pour un motif réalisé avec l’aide de 72 personnes et, ensuite, nous avons retenté notre chance pour cette fois faire un motif de fleur avec 80 parachutistes. Nous étions 100 femmes à la base, mais ce sera pour une prochaine fois. Nous sommes montées dans le ciel avec 6 avions jusqu’à une hauteur de 19.000 pieds où là on saute, on se rejoint et on construit cette forme", explique-t-elle. Cette formation devait représenter une fleur. Et pour y parvenir, 22 sauts étalés sur 5 jours ont été nécessaires.

Magali Braff.
Magali Braff. © Ewan Cowie

Plus d’une heure d’avion pour 60 secondes de sensations

Magali n’était pas seule pour réaliser cet exploit exclusivement féminin. "On faisait, en général, 5 ou 6 sauts par jour ce qui est déjà très intense quand on sait qu’il faut plus d’une heure d’avion pour atteindre cette hauteur de 19.000 pieds et puis surtout, la chute ne dure que 60 secondes ! Nous devions aller très vite", assure Magali Braff. Ce record, exclusivement féminin, a été possible grâce à la participation de 80 femmes venues des 4 coins du globe. Il aura fallu 4 ans d’entraînement intensif pour obtenir ce résultat. Des séances en extérieur, mais aussi au sein du tunnel Luxfly de Sterpenich. Magali retiendra de cette expérience des images inoubliables. "C’est indescriptible. La sensation de voler, c’est quelque chose d’extra. On utilise son corps et ses muscles pour se diriger dans le ciel, c’est fantastique. Et puis voir le désert de l’Arizona de si haut, c’est incroyable. Ce sont des images qui resteront gravées à jamais dans ma tête", termine-t-elle. Le précédent record du monde féminin datait de 2016 et à l’époque, elles étaient 68 à réaliser un motif dans le ciel.

Sur le même sujet : Archive JT (18/09/2021)

Luxfly : le plus haut simulateur de chute libre d'Europe (18/09/2021)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous