Main Stage : Le Cirque Royal de Bruxelles

on stage

© nicolas maeterlinck - belga

Une salle bruxelloise récemment rénovée, construite à la fin du 19e siècle, en forme de polygone régulier de 20 côtés pouvait contenir 3500 spectateurs (un peu plus de 2000 actuellement). Au sous-sol du cirque Royal, on retrouvait des boxes ou l’on pouvait parquer plus d’une centaine de chevaux. Au-dessus de ceux-ci : l’orchestre et ses 40 musiciens. Fait étonnant, l’arène était même munie d’une installation permettant la mise sous eau et la transformation de l’espace en véritable piscine.

L’inauguration a eu lieu le 12 janvier 1878 par la Troupe équestre royale belge Renz. Aujourd’hui, les écuries existent encore et ont conservé les anciennes stalles et les anneaux permettant d’attacher les chevaux mais elles ne sont pas accessibles au public. Mais revenons à l’histoire de ce lieu mythique qui accueilli au début du 19e des ballets, puis devint un cinéma, un lieu de music-hall et tours de chants après la première guerre mondiale. Il gardera sa fonction de cirque jusqu’au milieu des années 50 et accueilli des vedettes de l’époque comme Trénet ou plus tard Dalida. Maurice Béjart y proposa de nombreux ballets entre 1961 et 1980.

Beaucoup d’artistes étrangers de la scène rock ont fait un passage remarqué par Cirque Royal Genesis, Roxy Music, Leonard Cohen, puis beaucoup plus tard Bjork, et des stars françaises comme Nougaro ou Lavilliers… Mais aussi des groupes belges…

Machiavel investit le Cirque, en février 1979. Un concert archi complet qui a marqué le groupe. Au total, il y a eu 7 rappels et un public qui refusait de s’en aller avant que le groupe ait joué son dernier morceau. En 2013, 34 plus tard, ils reviendront dans cette salle de la rue de l’Enseignement. Ils y fêteront également les 40 ans du groupe, le 22 octobre 2016, accompagnés par les violons de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie.

Au début 2000, le cirque royal après rénovation, accueilli une partie de la programmation des nuits botaniques jusqu’à il y a peu.

En 2014 Deus s’y produit 3 soirs à guichets fermés pour fêter les 20 ans de son premier album ''Worst case Scenario''. Mais revenons pour terminer à l’année 2001 ou le cirque a été le théâtre du dernier album live de Pierre Rapsat le 8 avril 2001.

Sur le même sujet

Main Stage : Le Stade Ciudad de La Plata à Buenos Aires

Main Stage : Le Vieux Saint-Job

Articles recommandés pour vous