Main Stage : Le Zenith de Paris

on stage

© ERIC FEFERBERG - AFP

10 août 2021 à 15:45Temps de lecture2 min
Par Jean-Philippe Lejeune

Les salles de spectacles dont nous avons parlé jusqu’à aujourd’hui étaient rarement prévues pour accueillir des concerts et encore moins des concerts de rock. Tantôt c’étaient des lieux de théâtres, de danse ou réservé au départ uniquement à la musique classique, tantôt des bars, des caves, des entrepôts ou carrément une halle à découper la viande. Je fais évidemment référence au Pavillon de Paris. C’est justement sur les cendres de ce dernier qu’a été construit le premier Zénith de France celui de la Villette à Paris. A l’initiative de la construction de cette salle, un homme politique Jack Lang.

En effet, en 1981, le ministère de la Culture, a ouvert ses portes au rock et, plus largement, aux musiques populaires. La politique du ministre de la Culture visait alors, à faire connaître la richesse des musiques d’aujourd’hui. Il fallait du coup concevoir une salle spécialement adaptée pour ces types de musiques.

 

Construit en 1983, le Zénith de Paris a été inauguré le 12 janvier 1984 avec les prestations de Jacques Higelin, Zéro de Conduite, Renaud et Charles Trenet Cette salle, et c’est une première, a été conçue et réalisée pour permettre la présentation des spectacles de variétés (chanson, rock, rap, one man shows, etc ) à un public nombreux, dans des conditions techniques optimales. Elle est bâtie sur le modèle des amphithéâtres de la Grèce antique. Son aspect modulable lui permet d’accueillir un public qui varie de 2200 à 9000 personnes. Sa scène est entièrement démontable de façon à ce que l’espace scénique puisse accueillir d’autres dispositifs (patinoire, ring de boxe ou de catch, etc ). Bref une innovation considérable dans le monde des salles de spectacles à l’époque. D’ailleurs 17 Zénith seront construits en France sur le même modèle (Strasbourg, Lille, Toulouse et dans d’autres grandes villes).

Higelin-18 octobre 2010 (Tête en l'air)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Michel Berger " Diego & Seras-tu là " Zénith de Paris, le 18 avril 1986

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Si les artistes français s’y sont produits abondamment comme Michel Berger, Johnny Halliday, Téléphone, beaucoup de groupes internationaux y ont fait escale comme The Cure, Oasis, Metallica, The Sex Pistols, Eric Clapton, et même Queen… Certains y ont enregistré un album live comme Hubert Felix Thiéfaine en 1995, le groupe Archive en 2007 et bien sûr Muse qui immortalisa sa prestation à Paris sur l’album '' Hullaballoo ''.

HFT - PARIS-ZENITH 1994

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Muse Hullabaloo Live at Le Zenith

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Texas devait y fêter cette année les 30 ans de l’album " Southside " tournée évidemment reportée à octobre 2021.

Il y eut bien évidemment la dernière production de Serge Gainsbourg en tant qu’auteur-compositeur-interprète. Nous sommes le 23 mars 1988, Serge est en pleine tournée de son ultime album '' You’re Under Arrest ''.

Serge Gainsbourg - Live Zénith (1988) - You're Under Arrest !????

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Serge Gainsbourg - Love On The Beat

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Main Stage : Le Stade Ciudad de La Plata à Buenos Aires

Main Stage : Le Vieux Saint-Job

Articles recommandés pour vous