Icône représentant un article video.

Belgique

Maladie de peau, tuberculose, troubles mentaux : une structure médicale temporaire mise en place pour les demandeurs d'asile à Bruxelles

L'invité dans l'actu: David VOGEL, responsable plaidoyer pour MSF en Belgique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

12 oct. 2022 à 08:51Temps de lecture8 min
Par Xavier Lambert

Depuis le début de l’année, plus de 4500 personnes ont fait condamner Fedasil pour ne pas avoir pu répondre à la demande d’accueil.

L'hébergement des demandeurs d'asile, principalement des hommes, n’est quasiment plus pris en charge et beaucoup se retrouvent à la rue, ce qui entraîne d’importants problèmes de santé publique (avec des cas de galle, dermatoses, tuberculose et autre maladies infectieuses).

Pour ces raisons, Médecins Sans Frontières a décidé d'installer une structure temporaire près du centre Pachéco à Bruxelles afin d’identifier les besoins médicaux et d’offrir une consultation aux personnes présentant des vulnérabilités, physiques et psychologiques.

David Vogel, responsable plaidoyer, expliquait dans Matin Première qu'en principe, un examen médical est prévu mais que près de 1700 personnes sont en attente d'une place d'accueil et sont dans la rue : "Elles souffrent de maladies de peau, de tuberculoses, mais aussi de troubles mentaux".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous