Malgré de lourdes pertes, Electrabel verse 700 millions de dividendes à Engie

© Tous droits réservés

04 juin 2021 à 04:30Temps de lecture1 min
Par Belga

Le producteur d'énergie belge Electrabel a approuvé en toute discrétion, juste avant Noël, le versement d'un dividende de 693 millions d'euros à sa maison mère française, Engie, rapporte vendredi L'Echo. L'appauvrissement du groupe fait planer un doute sur sa capacité à financer la sortie du nucléaire, relève le quotidien.

La distribution de ce dividende soulève des questions parce qu'Electrabel fait état dans son dernier rapport annuel d'une perte colossale de 2 milliards d'euros. Une telle saignée, avertissent les spécialistes, affaiblit un peu plus Electrabel alors que l'entreprise doit relever un défi considérable: le démarrage, dans un peu plus d'un an, de la sortie du nucléaire.

La ministre de l'Énergie, Tinne Van der Straeten (Groen) se montre critique à l'égard de ce dividende. "Si c'est le prélude à un démantèlement d'Electrabel, avant que la facture de la sortie du nucléaire ne soit payée, c'est inacceptable", pointe-t-elle.

La défense d'Electrabel

La porte-parole d'Electrabel, Hellen Smeets, défend la distribution de ce dividende. "Nous sommes une entreprise solide, dotée de quelque 22 milliards d'euros de fonds propres et bénéficiant de ratings élevés. Nous sommes en mesure de verser des dividendes", affirme-t-elle. "C'est d'ailleurs le premier dividende en dix ans - mis à part le dividende en nature versé il y a quelques années".

Entre 2011 et 2020, le groupe n'a affiché un bénéfice que pour trois exercices, pour un total de 3,1 milliards d'euros. Les sept autres exercices ont conduit à une perte cumulée de 6,2 milliards d'euros. Entre-temps, Electrabel avait cependant déjà versé un dividende de 1,66 milliard d'euros (en nature) à sa maison-mère Engie.

Or, il est crucial qu'Electrabel soit saine financièrement pour pouvoir financer la sortie du nucléaire. Selon une loi de 2003, plus de 14 milliards d'euros de provisions ont déjà été logés chez Synatom en vue du démantèlement des réacteurs et du stockage des déchets radioactifs.

 

Extrait JT 18/11/2020

Engie lâche le nucléaire belge

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous