Diables Rouges

Malgré l’intérêt de la Juventus, Jérémy Doku restera à Rennes, parce qu’il rêve du Qatar

Célébration de l'attaquant belge de Rennes Jérémy Doku après un but de Ligue 1 contre Angers

© AFP or licensors

C’est une quasi-certitude, Jérémy Doku ne quittera pas Rennes cet été. Pas de transfert pour notre talentueux compatriote. Ni non plus de prolongation ou de réaménagement de contrat. Celui-ci court jusqu’à fin juin 2025. Rester en Bretagne est une décision personnelle du jeune diable (bientôt 20 ans) et de son entourage, le club cautionne.

L'intérêt de la Juventus était-il une rumeur ou une vraie opportunité ?

Que Jérémy Doku soit suivi par plusieurs grandes écuries, ce n’est pas nouveau. Depuis plusieurs années et son éclosion au Sporting d’Anderlecht, le jeune homme figure en bonne place dans le viseur de formations telles Liverpool, et d’autres clubs de Premier League. De la Juventus également, qui, c’est vrai, s’est manifestée, sans insister cependant. Les propositions de transfert ont été moins nombreuses que jadis, vu les nombreuses blessures qui ont freiné sa progression cette saison. Sa valeur marchande, par contre, n’en a que peu souffert : une légère baisse de 26 à 22 millions d’Euros sur Transfermarkt.

Ne pas partir maintenant, c'est un peu comme reculer pour mieux sauter

Jérému Doku en conférence de presse à Tubize avec l'équipe nationale belge de football en juin 2021
Jérému Doku en conférence de presse à Tubize avec l'équipe nationale belge de football en juin 2021 © Tous droits réservés

La décision du jeune diable (10 sélections-2 buts, des débuts très prometteurs) est motivée par la Coupe du Monde qui approche à grands pas. Il sait que Roberto Martinez l'a "à la bonne", il tient à être de la fête et veut tout faire pour être prêt en novembre. Pour cela il doit jouer, et reprendre sa progression, stoppée depuis de trop longs mois par les blessures. Il sait aussi qu’au sortir d’une bonne Coupe du Monde, les propositions de clubs prestigieux seront nombreuses, sa valeur marchande à la hausse, et le mercato hivernal très proche.

Neuf mois de blessures, toutes musculaires, ça pose question

L'attaquant belge de Rennes Jérémy Doku en match de Ligue 1 contre le FC Metz
L'attaquant belge de Rennes Jérémy Doku en match de Ligue 1 contre le FC Metz © AFP or licensors

Depuis août 2021, ça n’a pas arrêté : l’aine, le genou, les ischios, le mollet, toutes ces blessures sont d’ordre musculaire. Interpellant ! Cette saison, celui pour lequel Rennes avait déboursé près de 27 millions en octobre 2020, a manqué pas moins de 30 matchs avec son club et 9 avec notre équipe nationale. Enorme !

Ces trop nombreux coups d’arrêt (qui étaient autant de coups durs) ainsi que les rechutes ont perturbé le jeune homme. C’était si nouveau pour lui. Il en a été choqué, rendu inquiet, attristé. Mais pas abattu (en tout cas pas longtemps), ce n’est pas son genre. C’est sa détermination à changer le cours des choses qui en a été renforcée.

Car lui et son entourage n'ont pas évité la remise en question: d'où viennent toutes ces blessures musculaires ?

Rester à Rennes mais changer de vie

Ce qui va changer, c’est son fonctionnement personnel. A ses frais, Doku va s’offrir les services d’un diététicien, d’un kiné, travaillera régulièrement avec un physiothérapeute, sera accompagné dans sa gestion du quotidien (plages de repos, rythmes de vie…). En fait, passer dans une dimension professionnelle supérieure.

Nantes, Marseille, les Pays-Bas, la Pologne, quand reverra-t-ton le feu follet anversois ?

Célébration de l'attaquant belge Jérémy Doku à l'occasion d'un match de qualification pour la Coupe du Monde 2022 contre la Bielorussie à Louvain
Célébration de l'attaquant belge Jérémy Doku à l'occasion d'un match de qualification pour la Coupe du Monde 2022 contre la Bielorussie à Louvain © Tous droits réservés BELGA PHOTO YORICK JANSENS

Il reste 3 rencontres de Ligue 1 (dont Nantes-Rennes ce mercredi) et les 4 matchs de Nations League de la Belgique en juin prochain. Jérémy se dit en pleine forme à l’entraînement et espère retrouver au plus vite les pelouses qui lui manquent depuis si longtemps.

Et on le lui souhaite vivement.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous