Maltraitance animale : le sort de la chienne Fiona émeut les réseaux sociaux

Mobilisation: Fiona symbole de maltraitance animale

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

09 juin 2020 à 12:53 - mise à jour 09 juin 2020 à 12:53Temps de lecture1 min
Par Benjamin Brone

Fiona est jeune chienne retrouvée à l’agonie, il y a quelques jours, dans un appartement de Wavre. L’American staff de 5 ans était enchaîné à un radiateur, sans eau ni nourriture. L’animal était très faible. Il ne lui restait plus que la peau sur les os.

"Elle n’avait plus un seul muscle", explique Sara Dalla Valle, la vétérinaire qui la suit depuis son arrivée au refuge "Sans Collier". "On voit toutes ses côtes, tous ses os. Elle n’a plus de cuisse. Même au niveau de tête, elle n'a plus de muscle… On voit bien qu’elle est allée puiser dans ses réserves. A quelques heures près, elle serait morte", ajoute la vétérinaire.

Fiona a, sans doute, été affamée pendant plusieurs semaines, peut-être un mois. Elle marche depuis deux jours et son état s’améliore. Elle devrait être sortie d’affaire d’ici la fin de semaine.

Le refuge réclame des poursuites

L'état de Fiona lors du sauvetage
L'état de Fiona lors du sauvetage asbl sans collier

Le refuge de Perwez a déposé plainte. Sans collier espère que le propriétaire du chien sera poursuivi devant la justice. Il a déjà prévu de se porter partie civile dans le cadre d’un éventuel procès.

"Ce qui est particulièrement grave dans le cas de Fiona, c’est l’intentionnalité. On a une personne qui a intentionnellement attaché un chien et qui l’a affamé pendant des semaines. On dépasse la maltraitance, c’est de la cruauté", s’indigne Sébastien De Jongh, le directeur de l’asbl.

Renaud et Lara Fabian soutiennent la mobilisation

Maltraitance animale: le sort d'une chienne émeut les réseaux sociaux
Maltraitance animale: le sort d'une chienne émeut les réseaux sociaux © Tous droits réservés

Depuis la publication des images de la chienne, le hashtag #jerevepourfiona fait le buzz. Plusieurs personnalités de la télévision, des artistes et des chanteurs comme Renaud ou Lara Fabian ont marqué leur soutien.

Maltraitance animale: le sort d'une chienne émeut les réseaux sociaux
Maltraitance animale: le sort d'une chienne émeut les réseaux sociaux © Tous droits réservés

Le but n’est pas de récolter de l’argent mais bien de dénoncer ce nouvel acte de maltraitance animale.

"Aujourd’hui, il y a énormément de dossiers classés sans suite. Les peines sont relativement légères. C’est paradoxal car, d’un autre côté, la législation continue d’évoluer. On voudrait aussi que les autorités prennent la juste mesure des situations. Parfois c’est très compliqué d’intervenir sur le terrain", conclut Sébastien De Jongh.

La Semaine Viva - L'image de la semaine : la chienne Fiona

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Maltraitance animale en France : une centaine de cadavres de chats découverts chez un retraité à Nice