Måneskin : les Italiens vainqueurs de l’Eurovision parlent du futur et de la polémique autour d’eux

Måneskin

© 2021 Getty Images

27 mai 2021 à 10:28Temps de lecture2 min
Par Marie-Amélie Mastin

Le groupe italien vainqueur de l’Eurovision 2021, Måneskin, s’est exprimé au NME à propos des accusations de drogue, mais aussi de leurs projets pour le futur.

Une polémique était née après que des images montrant le chanteur penché vers la table basse laissent sous-entendre qu’il avait sniffé de la cocaïne en direct. Måneskin s’était immédiatement exprimé, niant les accusations, et proposant de se soumettre à un test rapide pour prouver leur innocence.

"On a la confirmation, à présent, qu’il ne s’est pas drogué", a assuré l’organisateur du concours lundi, soulignant que le test de dépistage s’était avéré négatif. "Aucune consommation de drogue n’a eu lieu […] et nous considérons que l’affaire est close", a indiqué l’Union Européenne de Radio-Télévision (UER) dans un communiqué.

La bassiste Victoria De Angelis a ajouté : "Pour nous, cela n’a jamais été un vrai problème, nous savions que ce n’était pas vrai. Nous n’avons jamais fait, et nous ne ferons jamais ce genre de chose à la télévision devant 180 millions de personnes. Nous n’avons jamais pris de cocaïne ou d’autres drogues, c’est pour ça que nous avons demandé à être immédiatement testés. Nous n’avons rien à cacher et nous ne voulons certainement pas que les gens parlent de drogue plutôt que de notre musique, quand ils pensent à nous. "

"Nous sommes tellement heureux d’avoir gagné, nous voulons que les gens restent concentrés sur ça et pas sur cette stupide connerie."

Le morceau "Zitti E Buoni" est déjà doublement décoré de platine avec 45.000.000 écoutes en streaming.

Le frontman Damiano David a expliqué : "Je pense que les gens ont besoin de rock ‘n’roll ! Non, je plaisante, nous ne savons pas exactement quelle est la cause de ce succès mais nous sommes très heureux que les gens nous ont compris, y compris notre identité et notre intensité."

Loading...

 

Les paroles de la chanson évoquent la lutte contre les injustices et le chemin vers la rédemption, des thèmes qui sont au cœur du travail de Måneskin.

"Il est question d’être soi-même et de faire ce que vous pensez juste, sans vous soucier de ce qu’en pensent les autres. Nous avons beaucoup été confrontés à ça en Italie, les gens n’y sont pas fans de rock. Quand nous avons commencé, on nous disait que ça ne nous mènerait nulle part, mais nous avons cru en nous et nous continuons à le faire."

"Nous avons eu aussi beaucoup de commentaires sur notre côté non-conformiste à propos des genres. Les mecs sont maquillés et nous parlons beaucoup de sexualité. Le morceau traite de ça aussi, de s’exprimer sans se soucier de ce que les autres vont en penser."

Le groupe a démarré en 2016 et passait au concours télévisé X Factor en Italie l’année suivante. Leur carrière a alors bien décollé avec des tournées sold-out, des disques de platine pour leurs compositions et des covers originales de classiques rock et indie, bien suivies sur le web.

Ils expliquent aussi trouver leur inspiration dans les groupes des années 60 et 70, mais aussi chez leurs pairs contemporains comme Arctic Monkeys, IDLES, Slaves, Royal Blood, et Franz Ferdinand.

Le groupe a sorti un deuxième album au mois de mars, Teatro d’ira : Vol. I, et la suite est déjà en préparation. "C’était notre plus grand rêve et maintenant que c’est arrivé, nous voulons en profiter pour travailler encore plus dur et faire des concerts partout en Europe et ailleurs."

Sur le même sujet

Après l'Eurovision, Måneskin s'offre un TOP 10 et passera par la Belgique !

Maneskin réfute les accusations de plagiat

Articles recommandés pour vous