Jupiler Pro League

Marc Overmars : entre absence d’éthique et grandiloquence, l’Antwerp ne recule devant rien pour retrouver les sommets

© Tous droits réservés

21 mars 2022 à 13:21Temps de lecture3 min
Par Lancelot Meulewaeter

Marc Overmars est donc le nouveau directeur sportif de l’Antwerp. Le Néerlandais, qui avait quitté l’Ajax Amsterdam d’un commun accord il y a un mois et demi à la suite d’un scandale sexuel, a trouvé refuge au Great Old. Cette arrivée en dit long sur l’ambition aveugle de Paul Gheysens, le tout-puissant président anversois, capable de réhabiliter un prédateur sexuel avéré pour assouvir sa soif personnelle de triomphe.

Paul Gheysens est un homme à part dans le football belge. Le patron du groupe immobilier Ghelamco n’a qu’une lubie depuis qu’il a pris son son aile le Royal Antwerp Football Club : détrôner le Club Bruges pour anéantir Bart Verhaeghe, son rival de toujours dans les grandes affaires immobilières du nord du pays. Pour parvenir à ses fins, Gheysens met d’abord le destin sportif de son club entre les mains de Lucien D’Onofrio, dont la force de persuasion combinée à un réseau actif permet au club d’intégrer le top 4 du pays. Mais l’idylle prend fin lors de l’année 2021, lorsque Gheysens commence à se montrer agacé par la gestion de son directeur sportif, pendant que D’Onofrio décompte les jours avant de pouvoir déguerpir.

C’est donc sans le moindre directeur sportif que l’Antwerp aborde sa saison 2021-2022. Sven Jaecques, le directeur général du club, assure les transferts avec le sacro-saint aval du tout-puissant Gheysens. C’est ainsi que le duo réalise quelques coups rutilants (Nainggolan, Balikwisha). Mais, conscients du manque de vision à long terme dans le projet anversois, les deux hommes ont dans un coin de la tête l’idée de retrouver un patron sportif, histoire d’inculquer une philosophie pérenne à ce club ambitieux.

"Probablement le meilleur directeur sportif de l’histoire de l’Ajax"

Ce sera donc Marc Overmars. L’ancien ailier vivace, vainqueur de la Ligue des champions avec l’Ajax (1995), devient directeur sportif du géant néerlandais en 2012. Sous sa houlette, le club amstellodamois réaffirme la marque mondiale qu’il représente. A la fois dans le jeu, avec un football total hérité de Johan Cruyff, mais aussi dans la fabrication de talents : Frenkie De Jong, Matthijs De Ligt, Hakim Ziyech, Davinson Sanchez portent tous le sceau de la politique sportive mise en mouvement par Overmars. La demi-finale de Ligue des champions (2019), la finale d’Europa League (2017) et la domination globale dans le championnat (six titres en dix ans) font dire de lui au sein du conseil d’administration qu’il est "probablement le meilleur directeur du football que l’Ajax ait jamais eu".

Au moment d’officialiser le départ, les regrets étaient également perceptibles chez Edwin Van der Sar, le directeur du club, même s’il concédait que le comportement de son ancien coéquipier était inexcusable. Un jugement que Gheysens s’est bien gardé de poser, un mois et demi plus tard. Les faits sont clairs et reconnus par le principal intéressé : pendant des années, Marc Overmars a harcelé des employées du club amstellodamois au moyen de messages déplacés. Ces faits n'auraient pu rester sans conséquence nulle part, et encore moins à l'Ajax, un club résolument progressiste.

Et l’éthique ?

Paul Gheysens semble aujourd’hui très loin des considérations éthiques autour du cas Overmars. Le patron anversois aime ce qui brille et son nouveau directeur sportif est un nom particulièrement ronflant. Il se fiche d’autant plus du qu’en-dira-t-on qu’il a bâti "son" Antwerp sur le modèle du "moi contre le reste du monde". Il y a eu ses sorties inélégantes au sujet de Hans Vanaken en début de saison, sa descente dans les vestiaires à la mi-temps du match contre le Beerschot, ses menaces avérées à l’encontre de certains joueurs lorsque ces derniers ne prestent pas au niveau espéré, ses SMS envoyés au coach en plein match pour téléguider des changements. Il y a désormais un directeur sportif déjà archi-controversé. Si le président Gheysens voulait rendre "son" Antwerp détestable aux yeux du reste du football, il ne s’y prendrait pas autrement.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous