Politique

Marc Tarabella : "Je préfère postposer ma reprise de fonction au poste de bourgmestre"

© RTBF – Marc Mélon

Par Jean-François Noulet

C’est l’annonce que Marc Tarabella (PS) a faite ce samedi matin. Libéré de prison le 13 avril dernier, il a été placé sous surveillance électronique à son domicile d’Anthisnes, commune dont l’eurodéputé est aussi bourgmestre.

A son retour chez lui, il avait annoncé qu’il envisageait de reprendre l’exercice de ses fonctions de bourgmestre et, si nécessaire, d’organiser les Collège des Bourgmestre et Echevins chez lui.

Aujourd’hui, Marc Tarabella renonce, pour le moment, à ce projet. “Après avoir mûrement réfléchi, je préfère postposer ma reprise de fonction au poste de bourgmestre, n’étant pas en mesure de pouvoir pleinement répondre aux impératifs liés à celle-ci. Je prends cette décision dans l’intérêt de la commune", communique-t-il.

"Gérer une commune, a fortiori une commune rurale, demande une mobilité et une proximité qui ne me sont pour l’instant pas possibles. Dès que la situation le permettra, je me remettrai au service des Anthisnoises et des Anthisnois", ajoute Marc Tarabella.

Pour rappel, Marc Tarabella a été inculpé dans l'affaire du Qatargate, cette affaire de corruption présumée qui secoue le Parlement européen depuis décembre dernier.  Ce vaste système de corruption aurait eu pour but d'influencer les décisions du Parlement au profit de plusieurs pays dont le Qatar et le Maroc.  En Belgique, quatre personnes, dont Marc Tarabella, ont été placées en détention préventive.  Le principal accusé, Pier Antonio Panzeri collabore avec la Justice et bénéficie du statut de repenti.  Marc Tarabella, lui, clame depuis le début son innocence.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous