Energie

Marché du gaz : nouvelle baisse de capacité pour un gazoduc entre le Royaume-Uni et Zeebruges

Terminal de Zeebruges (illustration)
04 août 2022 à 10:03Temps de lecture1 min
Par Belga

La capacité du gazoduc "Interconnector" reliant le Royaume-Uni au continent sera diminuée jeudi en raison de problèmes "techniques", a annoncé l’agence de presse Bloomberg. Plus tôt cette semaine, le flux avait déjà été diminué en raison du temps chaud et de filtres obstrués.

Le gazoduc relie Zeebruges et Bacton, au Royaume-Uni. Le gaz naturel y circule dans les deux sens entre le continent et le Royaume-Uni. En hiver, le gaz naturel circule plutôt vers Bacton.


A lire aussi : "La guerre commence sur les plages de Knokke-Heist" : action de protestation contre l’exportation de gaz russe via le port de Zeebruges


Ce jeudi, l'infrastructure aurait dû acheminer 205.350 MWh de gaz de Zeebrugge vers Bacton. Plus tôt dans la journée, des informations avaient fait état d'une diminution ce jeudi de la capacité du gazoduc.

L'Interconnector est aux mains de l'entreprise belge Fluxys (76,32%) et de l'entreprise italienne SNAM (23,68%).

Annuellement, 20 milliards de mètres cubes de gaz naturel sont acheminés via l’Interconnector vers la Belgique pour 25,5 milliards de mètres cubes dans l’autre sens.

Ce jeudi, l'infrastructure aurait dû acheminer 205.350 MWh de gaz de Zeebrugge vers Bacton.

Plus tôt dans la journée, des informations avaient fait état d'une diminution ce jeudi de la capacité du gazoduc.

L'Interconnector est aux mains de l'entreprise belge Fluxys (76,32%) et de l'entreprise italienne SNAM (23,68%).

 

Sur le même sujet

Prix de l’énergie au Royaume-Uni : les Britanniques bientôt incités à laver leur linge en heures creuses

Energie

Après l’invasion de l’Ukraine, plusieurs pays européens se préparent à un hiver sans gaz russe

Economie

Articles recommandés pour vous