RTBFPasser au contenu

Viva for Life

Marie, jeune maman, a tout perdu en un an : "J’ai fait les poubelles pour avoir des vêtements"

Marie, jeune maman, a tout perdu en un an : "J’ai fait les poubelles pour avoir des vêtements"
23 déc. 2021 à 09:15 - mise à jour 23 déc. 2021 à 09:261 min
Par Viva For Life

Tomber dans la précarité, ça peut arriver du jour au lendemain. C’est le cas de Marie, qui élève sa petite fille seule. En l’espace d’un an, elle a tout perdu. Aujourd’hui elle revend ses vêtements pour acheter du lait pour nourrir sa fille. Découvrez son témoignage à Viva for Life.

Marie avait une situation stable : un métier, une maison, un mari. Elle a tout perdu en un an et n’a jamais rien dit à personne. Aujourd’hui, elle élève sa fille seule et cache sa situation à son entourage : "J’essayais de passer pour quelqu’un de normal, toujours bien, toujours la même. J’essayais de masquer un maximum et de garder une image de moi-même correcte : Bien habillée, maquillée, souriante. Si on me disait que j’avais un peu maigri, je répondais que je faisais un régime. Personne n’était au courant, même pas mes parents. Je voulais garder mon image de la fille qui était bien, qui avait une belle vie, qui était motivée".

Marie a tout perdu en un an, elle témoigne

Viva for Life

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"On se demande comment on peut tomber aussi bas"

"J’ai fait les poubelles des bulles pour avoir des vêtements. J’ai dû revendre mes vêtements de marque pour pouvoir avoir un peu d’argent pour le lait, pour les biberons. Dès que je voyais un sac par terre, je le ramassais et je triais ce qui m’intéressait. On en arrive à se demander comment et pourquoi on est tombé aussi bas".

Gilles Delvaux réagit au témoignage de Marie : "Ce qui revient souvent, c’est cette honte de ne pas oser en parler à ses proches, à ses parents, à sa famille. Je trouve ça terrible".

Gilles Goetghebuer réagit également : "Ce qui est terrible avec cette crise, c’est qu’elle a creusé les écarts d’une façon incroyable. Beaucoup de gens se sont enrichis durant la crise tandis que d’autres ont perdu énormément. Cette espèce de séparation dans la société, c’est vraiment interpellant".

Beaucoup de familles ont basculé dans la pauvreté avec le Covid ou avec les inondations, la situation est grave. Les associations ont besoin de moyens pour répondre à toutes les demandes.

Chaque geste compte ! Ensemble, on fait la différence. Faites un don !

Loading...

Important à savoir : jusqu’au 31 décembre 2021, tout don de minimum 40€ vous donne droit à une déduction fiscale de 45%. En faisant un don de 100€ par exemple, vous paierez en réalité 55€.

Sur le même sujet

08 mars 2022 à 10:30
1 min
23 déc. 2021 à 17:30
1 min

Articles recommandés pour vous