Le 8/9

Marie s’infiltre sur son happening aux César : "J’ai dit à la sécurité : 'Ne vous inquiétez pas, tout est prévu'"

Marie s'infiltre, pour son spectacle "Culot"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

30 mars 2022 à 08:38Temps de lecture3 min
Par François Saint-Amand

Marie s’infiltre était l’invitée du 8/9 pour présenter son 2ème spectacle, Culot. Ce one-woman-show fait considérablement participer le public, afin d’oser comme elle, devenir réellement qui vous êtes, sans vous soucier du regard des autres.

Comédienne, chanteuse, auteure, youtubeuse… Marie s’infiltre a plus d’une corde à son arc !

Culot est un spectacle culotté où tout est permis et où l’audace est le seul mot d’ordre.

Marie s’infiltre vous propose de sortir de votre zone de confort, de vous émanciper de vos complexes et du regard des autres pour ne plus avoir honte et surtout, pour oser !

Culot, un spectacle qui vous rendra dingues, fous et libres !

En spectacle le 11 mai à Bruxelles au Cirque Royal.

En 'marge' de la société

Inclassable. Marie s’infiltre porte autant de casquettes que de costumes pour s’incruster et amuser là où on ne l’attend pas.

Son plus grand talent alors ? "Je crée des trucs en fonction de mon humeur, de mon instinct, de mon envie. On me considère souvent comme une humoriste, à tort" déclare-t-elle.

Il faut dire que la comédienne s’est émancipée du carcan de la bourgeoisie parisienne qui l’a trop longtemps retenue contre son gré. Alors qu’elle suivait une carrière 'logique' vers les sciences politiques, elle arrête sa préparation pour l’ÉNA, pour se diriger vers sa passion, le théâtre, en s’inscrivant aux Cours Florent.

Ce choix de carrière a été mal perçu dans son milieu social confie-t-elle : "Cela a été très compliqué à vivre et c’est pour cela que je me suis pressée de créer des choses pour pouvoir finalement être légitime, indépendante et foncer".

Loading...

Quand Marie s’infiltre montre ses fesses aux César

On ne compte plus d’ailleurs les événements, les lieux, la culture ou les comportements dont s’est moquée Marie s’infiltre par des interventions satiriques dans lesquelles elle ose tout. Pour dénoncer les mondanités et idéologies archaïques de la société frabçaise, Marie s’infiltre est en effet sans filtre. Tant dans ses gestes que dans sa parole.

Dernièrement, la comédienne de 31 ans est allée montrer son postérieur aux César. Un mois après cet événement qui a marqué cette cérémonie du 7e art, elle révèle les dessous de cette infiltration. Marie avait déclamé quelques vers sur son fessier, qu’elle récite aussi dans son spectacle, après l’avoir montré à côté d’Antoine de Caunes. Cette partie était jouée, mais l’autre était totalement improvisée.

"J’étais dans la salle des César, j’étais persuadée que l’on m’avait mise en haut, parce que je suis quand même Marie s’infiltre. On s’attend toujours à ce que je fasse des sortes de happenings. Je vois qu’on m’a mise en bas et l’opportunité est tellement là que j’estime qu’il faut faire quelque chose" explique-t-elle. La preuve que cette irruption sur scène n’était pas préparée ? "J’aurais mis une culotte bien plus jolie" lâche-t-elle, précisant ne pas regretter son geste et surtout, le tout sans être rattrapée par la sécurité. "J’ai croisé deux personnes de la sécurité, pour y aller et je leur ai dit : 'ne vous inquiétez pas, tout est prévu'".

Loading...

Les 3 étapes pour être culotté et se libérer du regard d’autrui

Bref, Marie s’infiltre c’est du culot à l’état pur et elle compte bien partager son expérience dans son 2e spectacle.

Culot comporte tant de la musique que beaucoup de culot pour elle et le spectateur. Le public est en effet invité à participer activement au show. "Je demande au spectateur de sortir de sa zone de confort. Ce n’est pas un spectacle de tout repos" prévient la reine des incrustes.

Encore une fois, Culot comporte beaucoup de parties écrites mais laisse la place à l’improvisation… tant de la comédienne que de son assistance dans la salle. "Il y a beaucoup de formes versifiées, il y a des longs poèmes, c’est un spectacle en alexandrins autour de trois actes. C’est donc une grande scénographie : le premier acte, pour être culotté(e) il s’agit de désobéir, acte 2 oser et acte 3 jouir. Une fois qu’on a franchi ce long périple, on peut enfin être libéré(e) du regard des autres, de la honte et être totalement culotté(e)" affirme-t-elle.

Le spectacle de Marie s’infiltre revêt donc une certaine fonction cathartique : il faut tout oser – sans dépasser certaines limites - pour devenir qui nous sommes, gagner en confiance en soi et ne pas être défini par la société. "Je pense que cela permet de moins souffrir de se libérer du regard des autres et d’oser faire ce qu’on aime".

Loading...

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Sur le même sujet

Frédéric François sur son album "En duo" : "C’est un projet qu’on ne fait qu’une fois dans sa vie"

Le 8/9

Un Guide pour découvrir les villages de France qui ont accueilli et inspiré les grands noms de notre époque

Le 8/9

Articles recommandés pour vous