High tech

Marre de Google ? Découvrez ces nouveaux moteurs de recherches alternatifs

© Photo by Damian Zaleski on Unsplash

02 sept. 2022 à 15:00Temps de lecture2 min
Par Anthony Mirelli

Les alternatives à Google ne sont pas rares. Vous connaissez sans doute Bing, Yahoo, DuckDuckGo, Qwant ou encore Ecosia. Mais depuis quelques mois, de nouveaux venus séduisent les utilisateurs avec un argument de taille : la confidentialité et protection des données sont garanties.

Kagi 

La première alternative, Kagi, mise sur une transparence totale et une mise en avant des résultats de recherches plus intuitives que sur Google. Ici, pas de publicité, et pour cause : Kagi est payant. 

Kagi est une entreprise créée avec pour mission d'humaniser le web. Notre objectif est d'amplifier le web de la connaissance humaine, de la créativité et de l'expression de soi et de fournir aux utilisateurs des outils pour lutter contre le web de la cupidité, de la technologie publicitaire et du suivi des utilisateurs.”

Autant dire que sans vouloir concurrencer Google (ce qui sera très difficile), les développeurs de Kagi ne sont pas moins déterminés à pointer les défauts de son rival. 

Une version gratuite du moteur de recherche existe, et offre 50 recherches par mois. Au-delà, il faudra passer à la caisse et débourser 10 dollars par mois. Une somme considérable quand on est habitué à la gratuité de Google et d’autres moteurs de recherche. Mais comme le souligne la FAQ de Kagi, cette “gratuité” est toute relative. Plus que jamais, sur internet, “si c’est gratuit, c’est toi le produit.

Neeva

Neeva adopte la même philosophie que Kagi, mais l’affichage des résultats est peut-être moins pertinent. Qu’à cela ne tienne, il s’agit malgré tout d’une alternative qui vaut le détour, d’autant qu’actuellement, Neeva est gratuit. 

Le moteur de recherche propose pourtant une version payante, offrant plus de protection et de contrôles, mais cet abonnement est pour l’instant réservé aux utilisateurs américains. 

Nous sommes le seul moteur de recherche privé sans publicité au monde. Bien qu'il existe d'autres moteurs de recherche privés, ce sont toujours des produits financés par la publicité. Nous pensons que le fait d'être entièrement sans publicité et axé sur le client nous permet de créer un produit de recherche de qualité supérieure tout en vous offrant la confidentialité que vous méritez”, peut-on lire dans la FAQ. 

You.com

Le petit dernier, You.com, mise quant à lui sur les réglages définis par l’utilisateur. Vous pouvez opter pour une confidentialité totale, ou permettre au moteur de recherche de collecter quelques données qui ne seront pas partagées et permettront simplement d’améliorer et de peaufiner les résultats. 

You.com permet également d’ajouter des “apps” (Twitter, Reddit, Wikipédia, etc.), ce qui indiquera au moteur de recherche que vous faites confiance à ces sources. 

Enfin, contrairement à Kagi et Neeva, You.com ne propose pas d’offres payantes. “Nous explorerons des idées de monétisation à l'avenir, et nous attendons avec impatience vos commentaires dans ce processus”, précise cependant l’entreprise.

Sur le même sujet

Google annule son prochain Pixelbook et quitte le marché des laptops

High tech

Google lance des accès pour tester son intelligence artificielle LaMDA

High tech

Articles recommandés pour vous