Diables Rouges

Martinez : "Les absents de cette sélection ont toujours leur chance d’être là au Qatar"

Roberto Martinez et Jérémy Doku

© © Tous droits réservés

Roberto Martinez n’a pas caché l’importance du prochain rassemblement des Diables rouges ce vendredi lorsqu’il a dévoilé sa liste de 30 joueurs sélectionnés pour les deux matches de la Belgique en Ligue des Nations prévus à la fin du mois.

"Ce n’est pas juste un rassemblement pour deux matches. C’est notre dernier rassemblement avant le Mondial", a rappelé le sélectionneur national en conférence de presse.

Des déclarations qui doivent certainement donner confiance à Zeno Debast, 18 ans et sélectionné pour la première fois avec les Diables rouges (NDLR : il s’était déjà entraîné avec eux en juin dernier).

"Sa présence n’est pas une surprise. Il a livré des performances incroyables avec les U19. On a toujours supposé que sa progression pouvait être celle qu’elle est aujourd’hui. Il joue un rôle très important en club et à ce moment-là, on arrête de regarder l’âge et on commence à regarder son potentiel. Vu les circonstances, on peut dire que ça tombe très bien au niveau timing. Il a une très bonne opportunité de montrer ce qu’il sait faire", a déclaré Martinez, toujours à la recherche de nouveaux défenseurs pour renforcer son arrière-garde.

Un coup de pouce pour Denayer mais pas de cadeau en novembre

Jason Denayer
Jason Denayer © Tous droits réservés

L’autre surprise dans la sélection, c’est la présence de Jason Denayer, toujours sans club après son expérience à Lyon. Une situation délicate pour le défenseur central belge à quelques mois du Mondial.

"Dans n’importe quel autre rassemblement, on ne l’aurait pas appelé. Mais on veut être proche de lui, l’évaluer et lui montrer le soutien de son équipe nationale", a déclaré Martinez qui ne le fera pas jouer en Nations League.

"Il ne sera pas utilisé durant ces deux rencontres mais on va le tester et va travailler avec l’équipe toute la semaine."

Le sélectionneur n’a pas caché qu’il était dans l’embarras face à cette situation mais a aussi confirmé qu’il ne sélectionnera pas Denayer si celui-ci ne trouve pas un club rapidement.

"C’est clair, il ne sera pas dans l’équipe s’il reste sans contrat. C’est très inhabituel d’avoir un joueur avec ses qualités dans cette situation. Un joueur qui n’a que 27 ans, qui a joué en Ligue des Champions, qui a joué 7 matches avec la Belgique dans notre parcours qualificatif pour le Qatar. Je pense que ça lui fera du bien d’être avec nous pendant 7 jours mais d’un autre côté si tu ne joues pas et que tu ne performes pas en club, tu ne peux pas jouer pour l’équipe nationale. On veut l’aider à atteindre son meilleur niveau. Comme ça, s’il signe dans les prochains jours, il peut être prêt pour rejouer rapidement."

Doku, Januzaj, Praet, Verschaeren… ils sont toujours dans le coup

Adnan Januzaj et Roberto Martinez
Adnan Januzaj et Roberto Martinez © Tous droits réservés

Quid des exclus de cette sélection ? Pas de panique, signale Martinez, "il y a de grandes chances que des joueurs qui ne sont pas ici puissent être au Qatar".

"Chacun à sa propre histoire, son propre parcours. Je pense à Jérémy Doku. On pense vraiment à lui comme un joueur qui peut faire partie de l’équipe pour le Mondial. En ce moment, il n’a pas assez de minutes dans les jambes et revient de blessure. On voulait qu’il joue avec les U21 et accumule du temps de jeu. C’est la même chose pour Yari Verschaeren et Koni De Winter. Julien Durantville est un talent exceptionnel, on verra ce qu’il fera avec les U19."

Des joueurs comme Adnan Januzaj et Dennis Praet peuvent eux aussi garder espoir. "On sait ce qu’Adnan peut faire quand il est en forme, il peut être important pour nous. On va garder un œil sur lui et les prochaines semaines seront décisives pour qu’il soit dans l’équipe. Pour Dennis c’est une situation similaire", a ajouté Martinez, tout en ne fermant pas la porte à Nacer Chadli.

 

"Tout le monde aura l’opportunité de montrer qu’il peut faire partie de cette sélection", a conclu le sélectionneur.

Sur le même sujet

Dur de garder le secret sur les Diables Rouges : Oscar and the Wolf nous raconte son hymne

Musique

Articles recommandés pour vous