RTBFPasser au contenu
Rechercher

Diables Rouges

Martinez : "On va répartir les efforts sur les deux matches en fonction de la forme de chacun"

Martinez : "On va répartir les efforts en fonction de la forme de chacun"
25 août 2020 à 12:21 - mise à jour 25 août 2020 à 12:21Temps de lecture2 min
Par Martin Weynants

Les Diables rouges vont affronter le Danemark et l’Islande au début du mois de septembre. Pour le premier regroupement de 2020, Roberto Martinez va devoir gérer des états de forme très variables.

"On vit une période difficile. C’est le cas pour tout le monde. On veut être en bonne santé mais on est aussi très content de retrouver les Diables sur le terrain", se réjouit le sélectionneur.


►►► À lire aussi : Doku et Dimata appelés pour la première fois chez les Diables pour affronter l'Islande et le Danemark


Malgré un calendrier chamboulé, des vacances parfois très courtes "les Diables aussi sont heureux de venir en équipe nationale" assure le Catalan. "Ils sont exemplaires. Ils sont des ambassadeurs du football belge. Je n’ai jamais eu de problème avec un joueur qui ne voulait pas représenter la Belgique". Martinez concède qu’il a dû trouver des compromis avec certains clubs. "On coopère. On doit s’aider. On lutte contre un ennemi commun, le virus".

"On se retrouve un peu dans la même situation qu’avant un grand tournoi avec des joueurs qui ont un niveau de forme très différent" explique Martinez. "Certains n’ont plus joué depuis sept semaines, d’autres viennent de terminer leur saison. Il y aura trois programmes différents. Un pour les joueurs qui ont eu au moins 15 séances d’entraînement dans leur club, un pour ceux qui sortent de vacances et enfin un pour les joueurs qui sont "fully fit".

"Ceux qui seront sur le terrain seront mentalement et physiquement fit. Certains Diables ne sont pas en mesure de disputer deux rencontres. On va donc répartir les efforts en fonction de la forme de chacun. Ces matches du mois de septembre vont offrir l’opportunité à ceux qui sont dans le rythme de la compétition de se montrer".

Parmi les joueurs qui ne se présenteront pas à Tubize, figurent bien entendu le tout juste retraité Vincent Kompany. "Tu ne peux pas remplacer un joueur comme Kompany. Ce qu'il a fait en équipe nationale est fantastique. Il est un exemple pour les autres. Son influence a été grande, notamment durant le Mondial 2018. Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de sa carrière. Malheureusement, tu ne peux pas garder les joueurs pendant cent ans dans la sélection", a commenté Martinez.

 

Loading...

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous