RTBFPasser au contenu
Rechercher

Fraude football belge

Matchs "truqués" : L’URBSFA prend l’affaire au sérieux et collaborera pleinement à l’enquête judiciaire

Matchs "truqués" : L’URBSFA prend l’affaire au sérieux et collaborera pleinement à l’enquête judiciaire
18 févr. 2022 à 17:25Temps de lecture2 min
Par RTBF avec communiqué et Belga

Quelques jours après la plainte de Roland Duchâtelet accompagné de deux anciens Rouches Paul José Mpoku et Jelle Van Damme contre les ex-joueurs Anthony Vanden Borre et Ilombe Mboyo ainsi que contre Anderlecht, Genk et X, l'Union Belge a décidé de nommer un coordinateur d'enquête.

Le Parquet UB de la Fédération Belge de Football a pris connaissance des communications concernant d’éventuels faits de matches truqués qui auraient pu avoir lieu au cours de la saison 2013-2014.

"Le coordinateur d'enquête a été chargé de recueillir des informations à cet égard. Les faits de matches truqués qui auraient éventuellement pu se produire au cours de la saison 2013-2014 ne sont pas encore prescrits", peut-on lire dans le communiqué.

"L'URBSFA rappelle l'obligation de signalement. Chaque club ou membre doit signaler à l'URBSFA des faits qui démontrent ou soupçonnent sérieusement l'existence d'une tentative ou d'un acte de match truqué. Le non-respect de cette obligation de signalement peut entraîner des sanctions disciplinaires."

Le point de signalement est à retrouver ici (https://www.rbfa.be/fr/competitions/point-de-contact-falsification-de-la-competition).

L’URBSFA collaborera également pleinement à l’enquête judiciaire.

L’URBSFA prend cette affaire très au sérieux, laquelle touche au cœur même de notre sport.

 

Les suites de la plainte de Roland Duchâtelet

Mardi, l'ancien président du Standard de Liège Roland Duchâtelet ainsi que Jelle Van Damme et Paul-José Mpoku, deux ex-joueurs du club liégeois, avaient déposé mardi une plainte avec constitution de partie civile auprès du juge d'instruction de Bruxelles.

La plainte de Duchâtelet était dirigée contre Anthony Vanden Borre et Ilombe Mboyo, respectivement joueurs d'Anderlecht et du KRC Genk, contre ces deux clubs, et contre X. La plainte de Van Damme et Mpoku porte contre les deux mêmes clubs et contre X.

Roland Duchâtelet soutient depuis l'été 2014 que le combat pour le titre en fin de saison 2013-2014 a été faussé. Le Standard de Liège avait terminé en tête de la phase classique cette année-là, mais après les playoffs, Anderlecht a remporté le titre, devant le Standard et le Club de Bruges. Le président du Standard de l'époque soupçonne que deux matches ont été truqués, Anderlecht-Genk le 11 mai (4-0) et Genk-Bruges le 15 mai (3-2).

À l'approche de ce premier match, Anthony Vanden Borre, alors joueur d'Anderlecht, aurait distribué des montres de luxe aux joueurs de Genk, afin qu'ils lèvent le pied pendant la rencontre. Avant le second match incriminé, le joueur de Genk Ilombe Mboyo aurait également offert des montres de luxe à ses coéquipiers, histoire de s'assurer qu'ils seraient surmotivés contre le Club de Bruges. Genk était à ce moment dernier des playoffs 1, n'ayant rien à gagner ou à perdre.

L'URBSFA a encore précisé vendredi qu'elle "collaborera également pleinement à l'enquête judiciaire".

Sur le même sujet

Matchs "truqués" : Duchâtelet, Van Damme et Mpoku déposent plainte contre Anderlecht et Genk

Football

Articles recommandés pour vous