Jupiler Pro League

Mathieu Cafaro : "les sanctions ont eu un effet positif"

© Tous droits réservés

05 mars 2022 à 07:00Temps de lecture2 min
Par Martin Weynants

Débarqué en janvier, Mathieu Cafaro continue de faire son trou en Pro League. Titulaire à 8 reprises après de longs mois sans jouer, il reconnaît avoir connu "un coup de mou". Le médian Français affirme avoir digéré cette période délicate et se tourne vers la fin de saison avec envie. A commencer par le match contre Charleroi. "On m’en a parlé de la rivalité et du match aller surtout".

Après cinq matches sans succès, le Standard a renoué avec la victoire contre le Beerschot. Cafaro, non qualifié, a vu un match maîtrisé par ses équipiers. Ces trois points ont fait du bien et qui rapprochent les Liégeois du maintien. "Il n’est pas encore acquis mais il faudrait une catastrophe. Je pense que ça va nous aider. Cette victoire nous a donné de l’air et un peu de confiance. On n’a plus rien à perdre donc autant être libéré pour pouvoir gagner. On doit aussi se mettre en tête qu’après cette saison difficile, il faut aussi penser à la saison prochaine. Pour la préparer au mieux au niveau du jeu".

Les Rouches doivent s’adapter à un nouveau système puisque le Standard est passé à cinq derrière depuis quelques matches. "Maintenant qu’on a trouvé une base défensive, on peut jouer plus libéré offensivement. Il va falloir trouver des solutions pour marquer des buts. Parce que si on ne marque pas, on ne gagne pas".

"On m’a parlé de la rivalité et du match aller surtout"

Et si possible dès ce dimanche face au rival carolo. "On m’a parlé de la rivalité et du match aller surtout. On a envie de montrer ce qu’on est capable de faire là-bas. On m’a dit que ça allait être un vrai derby. Qu’il allait falloir et le gagner surtout".

En plus du changement de système, un autre élément a remis les Liégeois sur les rails : les sanctions imposées par le Président Venanzi. "Ça nous sort de notre zone de confort et ça nous permet de nous reconcentrer, de nous remobiliser. Je pense que ça a eu un effet positif. Contre Gand, on a vu qu’on était une équipe soudée et solidaire. Et contre le Beerschot, ça nous a permis de gagner à dix. Maintenant, il faut confirmer contre Charleroi".

Sur le plan personnel, Cafaro a traversé une période plus difficile après un départ intéressant. "Je n’avais pas joué depuis six mois et forcément j’ai eu un coup de mou. Collectivement, on n’avait plus le même rendement non plus. On a un peu subi les mauvais résultats. Je me sens mieux à l’entraînement. On en a parlé avec le préparateur physique et on a trouvé les solutions. Ça va mieux".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous