RTBFPasser au contenu
Rechercher

The Voice

Maureen Louys de retour dans The Voice Belgique : "c’est une autre dimension que je ne pensais pas vivre un jour"

Maureen Louys est de retour dans The Voice Belgique
04 mars 2022 à 08:02 - mise à jour 04 mars 2022 à 11:18Temps de lecture4 min
Par The Voice Belgique

Absente depuis le début de la saison 10 en raison d’un heureux événement, Maureen Louys signe son grand retour aux commandes de The Voice Belgique dès ce mardi 8 mars. La jeune maman et animatrice emblématique du programme de La Une nous raconte les derniers mois qui ont bouleversé sa vie.

Le 31 octobre dernier, Maureen Louys devenait maman pour la première fois. Pile pendant les tournages des Blind Auditions de la saison 10 de The Voice Belgique. C’est Fanny Jandrain qui l’a remplacée sur les premières épreuves. A présent, l’animatrice phare de La Une est de retour de son congé de maternité dès ce mardi 8 mars pour le premier grand live de cette saison anniversaire. Avant de reprendre les commandes du plus grand concours de chant de Belgique, Maureen se confie sur sa vie de jeune maman.

Il y a 4 mois, tu devenais maman d’un petit Achille. Comment se porte-t-il ?

Le petit Achille se porte à merveille puisqu’il vient d’avoir quatre mois et c’est un petit gars hyper gentil. Franchement, c’est un réel bonheur ! Il fait des nuits de 12-13 heures sans interruption. Bon, du coup, il dort un petit peu moins la journée mais, franchement, c’est un petit cœur.

Maureen et Achille
Maureen et Achille © Tous droits réservés

Comment se sont déroulés ces premiers mois dans ce nouveau rôle de maman ?

C’est sûr que ça change vachement, parce que tout tourne autour d’un petit bébé. C’est vrai que quoi qu’on fasse, voilà, on est focus sur lui à 100%. Alors c’est vrai que j’ai continué à travailler aussi. Donc j’ai jonglé entre les deux, mais je m’en suis bien sortie. J’ai eu un coup de main de mes parents, de mes beaux-parents, de mon compagnon, évidemment. Mais c’est vrai que ça remet tout en perspective parce qu’il y a quelqu’un qui a besoin de nous et qui dépend de nous à 100%. C’est un rôle que j’adore en fait, j’ai toujours rêvé d’avoir un petit. Donc maintenant qu’il est là, ce n’est que du bonheur. C’est vrai que voilà tous les moments que je peux passer avec lui, je les imprime bien, même les changes, les biberons. À chaque fois, je me dis : "n’oublie jamais" parce que ça passe tellement vite. Les premiers jours, il était tout petit, avec les yeux un peu gonflés, et maintenant il y a déjà un monde de différence. Il devient hyper interactif, il communique, il balbutie des petits trucs… C’est vraiment super gai, en fait. Chaque jour qui passe, il y a un nouveau truc qui débarque, il fait quelque chose de neuf. Maintenant, il attrape tout. Il papote, il porte tout à sa bouche. Enfin bref, c’est un petit bébé de 4 mois, mais c’est vraiment un bonheur.

Ça m’a manqué quand j’ai vu les Blinds avec Fanny qui me remplaçait […] mais j’étais contente de pouvoir m’occuper de mon petit à 100%.

C’est la première fois que tu ne participais pas à des enregistrements de The Voice Belgique…

C’est vrai c’était la première fois que je n’y étais pas en dix ans. J’avais autre chose en tête, donc j’étais dans un autre rôle hyper important. Ça m’a manqué quand j’ai vu les émissions avec Fanny qui me remplaçait, je me disais : "Oh ! C’est mon plateau… Ce sont mes équipes.. ". Mais j’étais contente de pouvoir m’occuper de mon petit à 100% et pouvoir faire tout ce que j’avais projeté de faire avec lui : pouvoir l’allaiter, pouvoir le garder près de moi. Maintenant, c’est vrai que quand je voyais les émissions, je me disais : "Oh là là, je me réjouis d’être en direct". Mais tout ça se met parfaitement, en fait. Je suis super prête pour revenir sur les plateaux. J’ai très envie de reprendre les clés du studio et c’est vrai que du coup, c’est un super bon timing. Mon congé de maternité touche à sa fin pile pour le début des lives !

Cette année, The Voice Belgique fête ses 10 ans. As-tu suivi le début de cette dixième saison ?

J’ai suivi toutes les émissions parce que j’adore le programme. Ça m’a fait bizarre d’être dans la peau d’une téléspectatrice classique, de ne pas savoir qui se retourne et de ne pas savoir si tel ou tel ou talent sera repris ou pas. C’est vrai que ça, c’était quand même une dimension que je ne pensais pas vivre un jour vu que j’ai toujours animé ce programme. Donc c’est assez marrant. J’ai regardé ça avec Valentin, mon compagnon, et Achille.

Les lives de The Voice recommencent ce mardi 8 mars. Les tournages et répétitions prennent du temps. Cela va te demander une certaine organisation…

Je suis quand même assez organisée dans la vie. J’ai une maman qui vit à Liège et qui va s’occuper du petit pendant les lives. Étant donné que The Voice est capté à Liège, je dormirai sur place et comme ça, je verrai encore mon petit, le matin des lives et le lendemain matin. C’est super chouette parce que c’est une chance aussi que ma maman soit là pour moi. Evidemment, Valentin, le papa, sera là et ses parents aussi. En fait, j’ai beaucoup de gens autour de moi qui l’aiment beaucoup ce petit et qui seraient prêts à le garder et à m’aider. Tout ça va rouler. C’est vrai que ça va être dense parce que j’ai beaucoup de choses en même temps, mais je suis prête. C’est ramassé sur six semaines, donc je veux dire, c’est six semaines de rush et puis, je pourrai souffler avant l’Eurovision. Je pense que ça ne posera pas de problème.

 

Achille, le fils de Maureen Louys et de Valentin, son compagnon
Achille, le fils de Maureen Louys et de Valentin, son compagnon © Tous droits réservés

Les anciens coachs seront de retour en tant que coach d’honneur sur les lives ! Des personnalités que tu connais bien…

Je trouve que le concept du coach d’honneur est génial. On a tous trop envie de revoir les anciens coachs. Je suis vraiment très contente de retrouver Vitaa, coach d’honneur premier live. Ça va donner une super dynamique au direct, donc je suis très enthousiaste. J’ai aussi hâte de faire connaissance avec Black M et Christophe Willem, avec qui je n’ai pas encore eu l’occasion de travailler. On va rattraper un petit peu le temps que je n’ai pas eu avec eux lors des blinds et lors des K.O. Ce que je sais, c’est que c’est souvent lors des lives qu’on est beaucoup en studio, qu’on est beaucoup en coulisses et qu’on a même l’occasion d’échanger beaucoup entre nous. Les lives, c’est le moment que je préfère parce que ce sont des directs et parce que c’est l’effervescence pendant six semaines. C’est un peu l’apogée de la saison, donc je pense que ça va être une dixième saison magnifique avec des talents hauts en couleur, comme j’ai eu l’occasion de me rendre compte.

Retrouvez Maureen dès le premier live de The Voice Belgique ce mardi 8 mars dès 20h35 sur La Une, Auvio et Twitch.

Sur le même sujet

The Voice Belgique : votez pour le talent que vous souhaitez voir en Live Session !

The Voice

Mosimann coach d’honneur et Dadju invité du deuxième live de The Voice Belgique

The Voice

Articles recommandés pour vous