Monde

Mauritanie : l'ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz, incarcéré, hospitalisé pour des "soins urgents"

Le président sortant de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, regarde la cérémonie de prestation de serment du nouveau président élu de la Mauritanie dans un centre de conférence à Nouakchott, le 1er août 2019.

© Belgaimage

30 déc. 2021 à 15:46Temps de lecture1 min
Par Belga

L'ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, en détention préventive depuis juin dans une affaire de corruption présumée, a été admis mercredi soir à l'hôpital militaire de Nouakchott pour des "soins urgents", a annoncé jeudi un de ses avocats à l'AFP.

Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a dirigé la Mauritanie de 2008 à 2019, "a été transféré dans ce centre hospitalier pour des soins urgents (...) Nous n'avons pas pu le rencontrer jusqu'à présent", a affirmé à l'AFP un de ses avocats Mohameden Ould Icheddou, appelant les autorités à évacuer son client vers l'étranger pour des soins "intensifs".

Sa situation est inquiétante, mais stable

"Des membres de sa famille lui ont rendu visite et ont estimé que sa situation est inquiétante, mais stable", a dit Mohameden Ould Icheddou.

Il a indiqué avoir à nouveau réclamé au juge la remise en liberté provisoire de Mohamed Ould Abdel Aziz, après son hospitalisation.


►►► À lire aussi : Mauritanie: l'ex-président Aziz menace de tout déballer


La Cour d'appel de Nouakchott avait début novembre une nouvelle fois rejeté une précédente demande de remise en liberté provisoire de l'ex-dirigeant mauritanien.

Dans un communiqué publié mercredi soir, sa famille dit "craindre sa liquidation physique" par le régime qui a "échoué dans  ses tentatives de le liquider politiquement".

Corruption, blanchiment d'argent, etc. 

L'ex-chef de l'Etat a été inculpé en mars de corruption, blanchiment d'argent, enrichissement illicite, dilapidation de biens publics, octroi d'avantages indus et obstruction au déroulement de la justice.

Il a été placé en détention en juin dans une prison de Nouakchott pour non-respect des mesures de son contrôle judiciaire et trouble à l'ordre public.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous