RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Mauvais traitements dans des crèches en Flandre, une commission d’enquête pour faire la clarté

Siège de "Kind en Gezin"
11 mars 2022 à 15:28 - mise à jour 11 mars 2022 à 16:57Temps de lecture1 min
Par Patrick Michalle avec Fabien Van Eeckhaut

Le ministre flamand de la Santé, le Cd&V Wouter Beke dans la tourmente après le décès d’un enfant dans une crèche et des négligences dans le suivi de plaintes et de signalements dans un secteur dont il a la charge en qualité de ministre flamand de la Santé.

Elément rare coté flamand, une commission d’enquête parlementaire sera mise en place pour tenter de comprendre ce qui n’a pas fonctionné. Mercredi l’opposition sera rejointe par une partie de la majorité, pour sa mise en place au Parlement flamand.

Plaintes et rapports laissés sans suite

Tout est parti de deux événements, le premier à la mi-février, où un bébé de six mois était décédé après un traumatisme crânien, victime du syndrome du bébé secoué dans une crèche de Mariakerke. Or plusieurs plaintes de parents avaient été exprimées auparavant ainsi que des rapports de l’agence flamande de la petite enfance "Kind en gezin", sans qu’aucune réaction ne soit prise.

Et dans un autre cas en région anversoise (Schoten), il est apparu qu’une responsable de crèche bénéficiait toujours d’un agrément alors qu’elle avait été condamnée pour mauvais traitements à enfants.

Mieux appliquer le principe de précaution

Soumis à un feu roulant de questions durant trois heures au parlement mardi, le ministre a annoncé plus de contrôles, une application plus forte du principe de précaution, un audit d’inspection sur les crèches, et promis de pleinement coopérer avec la future commission.

Sur le même sujet

Flandre : trop d’enfants dans les crèches lors d’une inspection sur cinq

Regions Flandre

Décès d'un bébé dans une crèche gantoise : l'ancienne directrice également placée sous mandat d'arrêt

Regions Flandre

Articles recommandés pour vous