La Grande Forme

Mauvaise odeur intime chez la femme : faut-il s’en tracasser ?

Mauvaises odeurs intimes : comment les soigner ?

© Getty Images

Les mauvaises odeur intimes sont fréquentes chez les femmes. Elles peuvent être bénignes, mais également être le signe d'une infection par bactérie ou par un parasite. Existe-il des traitements pour s'en débarrasser ? Réponse avec le Dr Emmanuelle Renkin, gynécologue-obstétricienne, dans "La Grande Forme."

Gênantes, embarrassantes voire handicapantes, les mauvaises odeurs intimes sont fréquentes chez les femmes et il s'agit d'un motif fréquent de consultation. Elles peuvent être bénignes, mais également être le signe d’une infection par bactérie ou par un parasite, explique le Dr Emmanuelle Renkin, gynécologue-obstétricienne. 

Avant d'ajouter que les odeurs intimes chez la femme sont normales et inévitables. La vulve et le vagin ne sont pas des endroits "aseptisés". Il y a des sécrétions qui s’écoulent grâce aux glandes sudoripares, donc on transpire et c’est un milieu humide. En théorie, ces odeurs sont donc banales et naturelles. Mais en pratique, elles peuvent être très gênantes.

Les mauvaises odeurs intimes chez la femme : faut-il s'en tracasser ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Elles sont variables d’une femme à l’autre. Chaque femme a son odeur à cet endroit-là. Le vagin possède un microbiote, comme l’intestin. C’est-à-dire, une colonie de bactéries qui forment ce qu’on appelle : "la flore vaginale de Döderlein", composée de lactobacilles ; des bactéries qui entretienne un PH acide dans le vagin et qui a un rôle anti-infectieux au niveau vaginal.

Quand faut-il consulter ?

  • S’il y a un changement d’odeur. Si on a l’impression que par rapport à d’habitude, ça sent particulièrement mauvais.
  • Si les odeurs sentent, bien que la patiente soit habillée.
  • Si ces odeurs sont accompagnées de pertes vaginales anormales, plus colorées et plus épaisses. A ce moment, il y a peut-être un déséquilibre de la flore vaginale.

Les mauvaises odeurs intimes chez la femme : faut-il s'en tracasser ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Causes probables de ces mauvaises odeurs 

  • Les causes peuvent venir de facteurs physiologiques : le moment du cycle, une grossesse, la ménopause etc. 
  • Le tabac peut donner des odeurs intimes, ainsi que certains aliments.
  • Situations particulières : le post-accouchement, par exemple.
  • Mais la cause la plus fréquente en dehors de ces facteurs physiologiques est le déséquilibre de la flore vulvo-vaginale. Ce déséquilibre peut être causé par un excès d’hygiène (douches vaginales, déodorants, lingettes). Mais aussi par les protège-slips et les sous-vêtements synthétiques. Quand on déséquilibre la flore, la bactérie qui prend le dessus (appelée la "Gardnerella") ne sent vraiment pas bon.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les mycoses ne donnent pas de mauvaises odeurs. La cause des mauvaises odeurs, s’il elle est bactérienne, sera détectée grâce à un frottis vaginal bactérien.

Traitement

Si lors du frottis, le gynécologue n’a rien de trouvé de pathogène, il faudra prescrire des probiotiques pour rééquilibrer la flore. Ces probiotiques peuvent être pris oralement ou localement. Si par contre, des bactéries ont été identifiées au frottis, il prescrira des antibiotiques. Il faut également éviter l’excès d’hygiène. Ne pas utiliser trop de savon ou alors, un savon doux une fois par jour. Eviter également les protège-slips au quotidien.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous