RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'info culturelle

"Mazùt" : Baro d’evel noie nos certitudes aux Halles de Schaerbeek

Créé en 2012, le spectacle de la compagnie Baro d’evel interroge le monde de l’entreprise. Il en révèle les failles et engloutit nos certitudes. "Mazùt" est encore à l’affiche des Halles de Schaerbeek ce mercredi 23 février et ce jeudi 24 février.

Baro d’Evel est une compagnie de cirque franco catalane fondée par Camille Decourtye et Blaï Mateu Trias. Chaque production nous ouvre les portes d’un monde étrange. " Mazùt " a marqué un tournant dans le parcours de la compagnie. Créé en 2012, le spectacle convoque de nombreuses disciplines artistiques : le cirque, le théâtre, la danse, l’opéra et les arts plastiques. Dans " Mazùt ", deux employés de bureau égarés retrouvent leurs instincts primaires et renouent avec la bête qui sommeille en eux.

Mazùt

Deux bureaux de bois ont été installés côte à côte. Ce décor bien rangé renvoie au monde du travail. Sur le plateau, un homme en costume et une jeune femme en tailleur se saluent de manière très formelle avant de se pencher sur d’imposants documents. Mais déjà, plusieurs gouttes d’eau s’écrasent au sol et révèlent une faille dans le décor. La compagnie Baro d’evel gratte le vernis d’un monde trop lisse et met en lumière nos fragilités. L’improbable est convoqué. Un monstre mythologique mi-homme mi-cheval fait irruption tandis que le plateau est balayé par les eaux.

" De par ces quelques gouttes la machine s’enraille. Il y a aussi, toute une part sauvage et intérieure qui est révélée au fil de la pièce. Ce rapport à l’animal est très important dans le travail de la compagnie. Cet animal, qu’il faut laissé vivre ".

Les interprètes Julien Cassier et Marlène Rostaing partagent le plateau avec le chien compagnie. Julien Cassier est au micro de François Caudron.

Entretien avec Julien Cassier

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Loading...

Articles recommandés pour vous