Ligue 1 - Football

Mbappé pivot : " Quand on donne autant de pouvoir à un joueur, il ne faut pas s’étonner des problèmes… "

Mbappé pivot : « Quand on donne autant de pouvoir à un joueur, il ne faut pas s’étonner des problèmes… »

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

10 oct. 2022 à 20:05Temps de lecture2 min
Par Alice Devilez et Giovanni Zidda

Kylian Mbappé fait encore (et toujours) parler de lui. Un peu moins en verve sur les terrains ces derniers temps, le joueur râle sur son positionnement avec le PSG. Le Français a évoqué sur les réseaux sociaux un "pivotgang" en référence au rôle qu’il n’apprécie pas occuper. Un message à son coach, Christophe Galtier et à son club. Prolongé l’été dernier avec de très nombreuses rumeurs affirmant qu’il aurait "les plein pouvoirs", le joueur ne semble pas satisfait de la situation.

Le plateau de La Tribune est revenu sur cette situation cocasse. D’abord sur le fond de la question avec notamment l’avis de Marc Wilmots. "Je comprends Mbappé à 200% (sur le fait qu’il n’aime pas jouer pivot). Il aime son côté gauche où il prend de la vitesse. Quand tu joues en pivot, tu es dos au but la plupart du temps. Tu joues contre des défenses refermées. Il est plus fort dans une autre position et là il fait le travail pour les autres. C’est plutôt lui qui sert d’appui pour Neymar et Messi et ça, ça le frustre […] En équipe de France, il peut utiliser le travail de Giroud. Il s’amuse plus en équipe de France. A Paris, il ne s’amuse pas. Il ne trouve pas son plaisir là-dedans", estime l’ancien international des Diables rouges.

Philippe Albert s’indigne quant à lui de la façon de communiquer de la star du PSG. "Quand vous donnez autant de pouvoir à un joueur, il ne faut pas s’étonner d’avoir autant de problèmes. Je trouve ça anormal qu’un joueur ait autant de pouvoir dans un club. C’est la pire des choses pour l’ensemble du noyau. Quel message fait-on passer ?", s’interroge notre consultant.

"Kylian Mbappé c’est le patron du PSG. C’est le joueur qui a le plus d’influence sur une équipe", constate Marc Delire. "Il n’a pas forcément le droit de faire ce qu’il veut mais il le prend ce droit. Qu’est-ce que tu veux lui dire ? C’est le meilleur joueur du monde et c’est lui qui décide."

L’attitude de Mbappé a en tout cas agacé Cécile De Gernier. "Ça le rend foncièrement égoïste dans sa communication. Le football reste un sport collectif. Quand on a Neymar et Messi à côté de soi, que l’on fait des assists et qu’on marque des buts, on ne peut pas vraiment se plaindre. Il faut être au service de l’équipe et le but c’est de gagner des matches. C’est vraiment agaçant."

Et Marc Wilmots de ponctuer le débat en rappelant les fondamentaux de la communication dans le monde du football. "Ce genre de choses, ça se règle dans un vestiaire."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous