Jupiler Pro League

Mbaye Leye : "Le Standard a une revanche à prendre sur Ostende"

Mbaye Leye prépare déjà la saison prochaine du Standard

© Belga

21 mai 2021 à 16:53Temps de lecture4 min
Par Pierre Capart

Dernier devoir pour le Standard qui reçoit Ostende ce samedi soir à Sclessin. Cette rencontre va ponctuer une saison chaotique des Liégeois qui bouclent ces Playoffs 2 en roue libre. Même si Mbaye Leye sera à nouveau privé de plusieurs titulaires, comme Jackson Muleka, Arnaud Bodart, Nicolas Raskin, Gojko Cimirot, Samuel BastienMerveille Bokadi et Moussa Sissako pour affronter les Flandriens, l’entraîneur liégeois, qui va récupérer Selim Amallah et Laurent Jans, entend toutefois terminer ce championnat sur une note positive. Il faut dire que le coach des Rouches n’a pas oublié l’humiliation subie à la côte lors du premier match de ces Europe Playoffs. Ce soir-là, le KV Ostende avait infligé un cinglant revers au Standard, 6 buts à 2Mbaye Leye a en outre profité de sa dernière conférence de presse de la saison pour dresser le bilan de sa première expérience de coach et évoquer aussi l’avenir à court terme du Standard.

Mbaye, ce dernier match d’une saison éprouvante pour le Standard s’apparente-t-il à un soulagement pour vous et les joueurs ?

" Pour être honnête, avec le nombre de blessés (la liste est longue), le manque de réussite actuel et l’absence d’enjeu, je dois vous avouer qu’il est temps de disputer ce dernier match. La saison a été longue et compliquée pour tout le monde à Sclessin. Cela dit, ce serait bien de la terminer d’une manière positive. Je n’ai pas oublié, et les supporters non plus d’ailleurs, la débâcle concédée à Ostende. Cette gifle nous a fait très mal et les joueurs ne l’ont pas encore digérée. Nous avons donc une revanche à prendre. Il en va de notre fierté. Et puis, je pense que c’est important de terminer à la 7e place pour le ranking du club. Je suis sûr que mon équipe va jouer ce match à 100% et certainement pas comme on l’a fait à l’aller. On va faire le job convenablement avant de partir en vacances. "

Malgré l’absence d’enjeu, la motivation sera donc présente du côté des joueurs du Standard ?

" Ils devront être motivés et impliqués par rapport à la situation et cela peu importe l’importance du match. C’est comme lors de notre déplacement à Gand, il n’y avait pas grand-chose à gagner et pourtant les joueurs ont livré une seconde mi-temps particulièrement consistante. C’est la preuve qu’ils sont encore concernés par le club et qu’ils ont toujours envie de gagner. Et puis, ils savent aussi que je serai toujours là la saison prochaine, en tout cas au début (rires…). Ils ont donc intérêt à montrer de la fierté et de l’envie face à Ostende… "

Que retenez-vous de cette première expérience d’entraîneur dans un club comme le Standard ?

" Je m’étais préparé à devenir entraîneur et je dois dire que je n’ai pas été déçu, ni même surpris. C’est un métier difficile, qui n’a rien à voir avec celui de joueur de foot. Si on a connu des moments compliqués au Standard cette saison, je pense que j’ai le caractère pour surmonter tout ça et je dois dire que cela ne me dérange pas. En tant qu’entraîneur, il y a beaucoup de personnalités à gérer et pas que les joueurs. Il y a la direction, les supporters et tous les observateurs. On ne maîtrise pas tous les paramètres mais la vertu principale à mes yeux reste le travail et le respect des règles. C’est la seule manière pour réussir. Je sais qu’il y a eu des prestations décevantes cette saison mais il ne faut pas oublier les bons matches comme celui en coupe face à Bruges ou encore à Malines en championnat (0-4 pour rappel). "

Sur le plan comptable, les objectifs n’ont pourtant pas été atteints cette saison ?

" Si on aime le Standard, c’est clair qu’on ne peut pas être satisfait des résultats obtenus. Après 4 victoires d’affilée en janvier, certains trouvaient que j’étais un entraîneur exceptionnel mais ce sont les mêmes qui en fin de saison estiment que je suis nul à ch… (sic). Je pense qu’il faut prendre un certain recul par rapport aux résultats. Il faut tenir compte de tous les paramètres : le Standard a payé un lourd tribut aux blessures puisque nous avons été privés de Zinho Vanheusden et Merveille Bokadi, deux de nos meilleurs joueurs, durant plusieurs mois. L’absence de nos supporters, même si c’est pour tout le monde pareil, nous a fortement pénalisés, surtout à Sclessin. Et puis, il y a ce manque d’efficacité offensive qui nous a coûté très cher. Maintenant, je retiens aussi que nous sommes remontés de la 12e à la 6e place en championnat, nous avons arraché notre ticket pour les Playoffs 2 alors que nous étions largement distancés, et enfin nous avons disputé la finale de la coupe de Belgique. Je sais que le bilan est mitigé et ne répond pas aux attentes mais il n'est pas catastrophique pour autant. 

Vous êtes donc déjà en train de préparer la saison prochaine ?

" Bien sûr et l’expérience acquise ces derniers mois va m’être profitable. Je suis quelqu’un d’ouvert, qui retient de ses erreurs. Cela va m’aider pour la suite de ma carrière d’entraîneur. En tout cas, je ne ferai aucun compromis. Nous avons déjà une bonne base pour la saison prochaine. Une épine dorsale de qualité mais je souhaite aussi pouvoir compter sur quelques joueurs d’expérience, des leaders positifs, pour encadrer les jeunes. On fera toujours confiance aux jeunes, comme cela a été le cas cette année, mais ceux-ci devront être bien encadrés. C’est essentiel pour qu’ils puissent évoluer dans les meilleures dispositions. Vu l’état des finances, nous devrons avoir des idées pour réussir un bon mercato afin de renforcer l’équipe. La saison prochaine, le Standard ne participera, malheureusement, pas la coupe d’Europe. Nous jouerons donc un match par semaine et dans ce sens, il faudra privilégier la qualité, plutôt que la quantité. Je préfère transférer un très bon joueur plutôt que trois joueurs de qualité moyenne "

On peut dire que c'est un gros chantier qui attend le Standard ?

" On peut voir les choses de cette manière et parler de reconstruction même si, je le répète, la base existe avec l’Académie et certains joueurs qui seront toujours là la saison prochaine. Les nouveaux joueurs qui arriveront devront afficher la bonne mentalité et un leadership positif. Nous aurons besoin principalement de joueurs de flancs. On sait ce qui ne va pas et ce qui manque au Standard. Je suis conscient des lacunes et on va y remédier. Je rassure les supporters, une reconstruction ne veut pas dire une saison sans ambition. Nous serons ambitieux et nous allons y arriver car il y a de la qualité au Standard et notamment chez les jeunes issus de notre Académie et qui seront accompagnés de joueurs qui ont faim, comme on les aime au Standard. Si on échoue la saison prochaine, ce sera de ma faute mais je sais que je suis sur le bon chemin… ".

Sur le même sujet

Le Standard s’incline logiquement face à Ostende (1-3) et termine dernier des "Europe play-offs"

Jupiler Pro League

Les fans du Standard grondent : "Prenez ceci comme un dernier avertissement !"

Standard de Liège

Articles recommandés pour vous