RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Une

Méfiez-vous des "prédateurs sexuels", internet est leur nouveau terrain de chasse: un documentaire à vous glacer le sang

Les abonnés aux sites et applis de rencontres doivent savoir où ils mettent les pieds. Vous pouvez vous y perdre et faire de mauvaises rencontres, plus grave que dans la vraie vie. Et le sujet du reportage est poignant. Des témoignages plutôt inquiétants le prouvent. Ils sont même souvent choquants.

Draguer sur Internet, ce n’est pas comme dans la vie réelle. Les pièges y sont fréquents

Dans la vraie vie, il n’est pas rare de tomber sur de gros dragueurs hyperlourds, sur des pervers narcissiques sans complexes ou sur des prédateurs sexuels qui ont leurs pulsions prêtes à vous manger tout cru. Dans la plupart des cas, on parvient généralement à éviter d’une façon ou d’une autre de tomber dans les pièges tendus et de se faire avoir quand on ne recherche rien et quand on sait consciemment que le grand amour arrivera peut-être, mais d’une autre façon. Dans la vie réelle, tout est plus clair et votre conscience réagit de la meilleure façon possible.

Premier rendez-vous via un site de rencontre ou via une appli et déjà, il y a comme un problème

Une appli de rencontres sur un smartphone
Une appli de rencontres sur un smartphone RTS

Il arrive que certaines personnes, au moment où arrive le premier face-à-face dans la vraie vie, déchantent plus vite et peuvent même courir un certain danger. En effet, sans le savoir, il se peut que vous ne tombiez sur un chasseur d’aventures plutôt chaudes et sans lendemain, que sur une personne sans arrière-pensées. Le souci est que dans ce genre de situation où la priorité est donnée à la séduction, vous pouvez beaucoup plus facilement lâcher prise et croire, ou accepter ce qu’on vous raconte. Cela pourrait paraître anodin et pas trop louche. C’est une première et de toute façon, vous êtes dans un état plus réceptif que méfiant.

Le risque arrive alors de passer une soirée catastrophique

Les sites et applis de rencontre trompent par manque de moyens leurs abonnés sur la "marchandise". En effet ils ne peuvent pas vérifier les états psychologiques de tout le monde, repérer les personnes qui pourraient être idéales et tout à fait à l’autre extrême, les prédateurs sexuels.

Et dans ce reportage, vous verrez qu’on est loin du pervers sexuel qui jaillit d’un buisson en dévoilant ses attributs à une jeune femme tranquillement installée sur un banc. Ce qui peut se passer via les rencontres virtuelles devenues réelles est d’un tout autre niveau. Vous pouvez très bien, sans réel consentement, vous retrouvez en fin de soirée, dans le lit de votre nouvelle connaissance dont vous ne connaissez pas encore grand-chose.

Visionner ce reportage, c’est vous mettre au courant de ce qui pourrait arriver

Une appli de rencontres sur un smartphone
Une appli de rencontres sur un smartphone RTS

Les sites et applis de rencontre, il y a en a des centaines, et pour tous les goûts : à l’attention des gays, des hétéros, de tous les genres existants sur la planète. Certains ont une réputation plus sulfureuse et d’autres se basent plus sur la recherche de la vraie histoire d’amour. Et partout, tout est possible. Le plus important est toujours de partir du principe de ne pas donner entière confiance à la personne qui se trouve de l’autre côté du miroir, derrière son ordinateur ou son smartphone. Vous n’avez aucune confirmation de qui il s’agit réellement. Cela peut être un petit garçon qui joue à être une jeune adulte, un robot russe, un vieillard de 85 ans qui se fait passer pour un adulte de 35 ans, etc. Brefs les exemples sont nombreux.

L’essentiel est de bien rester les pieds sur terre, d’être sûr de soi et pas en position de faiblesse lorsque vous entamez une discussion avec la personne sur laquelle vous avez flashée. Rappelez-vous, il ne s’agit que d’une ou des photo(s) et vous n’êtes pas vraiment dans le monde réel.

Articles recommandés pour vous