Mobilité

Menace de grève chez Ryanair : "Lors de la grève fin avril, moins de 40% de nos vols belges ont été affectés" répond Michael O’Leary

Michael O’Leary

© Tous droits réservés

13 juin 2022 à 12:03 - mise à jour 14 juin 2022 à 12:56Temps de lecture1 min
Par Alain Lechien

Y aura-t-il des grèves chez Ryanair lors des départs en vacances fin juin et début juillet ? En Espagne, le personnel de cabine entend arrêter le travail pendant 6 jours à partir du 24 juin. D’autres pays, dont la Belgique, pourraient se joindre au mouvement. Il est question de la France, de l’Italie et du Portugal cela pourrait être une action coordonnée pour toute l’Europe. Mais cela ne semble pas inquiéter le patron de Ryanair, Michael O’Leary, qui s’est exprimé ce mardi à Bruxelles : "S’ils veulent faire grève fin juin, qu’ils fassent grève. On a déjà eu une grève en Belgique fin avril, moins de 40% de nos vols belges ont été affectés. Il n’y a pas de menace de grève en Irlande, en Italie, en Grande-Bretagne, en Pologne, en Slovaquie, en Roumanie, au Portugal… Il y a des menaces du côté belge, par des syndicats que nous allons rencontrer ce mercredi. Et il y a une menace par des petit syndicats 'Mickey Mouse" espagnols qui représentent une minuscule minorité de notre personnel de cabine… et j’entends qu’il va y avoir une grève chez Ryanair ! Il y a des grèves chez Brussels Airlines presque chaque semaine et personne n’en parle !".

Quelque 281 vols avaient tout de même étés annulés en Belgique fin avril suite au mouvement de grève.                    

Le personnel de cabine de Ryanair basés en Belgique a déjà cessé le travail les 22, 23 et 24 avril pour protester contre l’échec de la conclusion d’une nouvelle convention collective sur les salaires et les primes. Aux aéroports de Charleroi et de Zaventem, quelque 280 vols ont dû être annulés. Entre-temps, les pilotes belges ont déposé un préavis de grève, le personnel de cabine décidera dans les prochains jours s’il se mettra ou non en grève.

 

Un syndicat portugais a aussi appelé mardi les personnels de Ryanair au Portugal à une grève de trois jours, du 24 au 26 juin, afin de protester contre la dégradation des conditions de travail des salariés.

Cette mobilisation entend "attirer l'attention sur les multiples atteintes à la dignité des travailleurs", a indiqué le Syndicat national du personnel de l'aviation civile (SNPVAC) dans un communiqué appelant Ryanair à respecter le code du travail portugais.

Sur le même sujet :

Sur le même sujet

Grève des pilotes Ryanair ces 23 et 24 juillet : des suppressions de vols attendues, que faire si vous êtes impactés ?

Monde Europe

Grève chez Brussels Airlines et Ryanair : voici les vols annulés, que faire si vous êtes impactés ?

Belgique

Articles recommandés pour vous