Mercato

Mercato : Selon une étude de la FIFA, le montant des transferts était au plus bas depuis cinq ans en 2021

Romelu Lukaku a quitté l'Inter pour Chelsea en août 2021

© AFP

14 janv. 2022 à 09:34Temps de lecture1 min
Par AFP

Plus d'opérations, mais moins d'argent en circulation : le nombre de transferts dans le football professionnel masculin a légèrement augmenté en 2021, mais leur valeur financière est au plus bas depuis cinq ans sur fond de pandémie, indique un rapport de la FIFA publié ce vendredi.

La Fédération internationale a recensé quelque 18.000 mouvements internationaux l'année dernière, un chiffre proche du record atteint en 2019 et en hausse de 5,1% par rapport à 2020, année de l'irruption de la pandémie de Covid-19.

Les sommes engagées ont cependant décliné pour la seconde année d'affilée. Le total des dépenses a en effet atteint près de 4,9 milliards de dollars (4,2 milliards d'euros), "en baisse de 13,6% par rapport à 2020 et de 33,8% par rapport au niveau record de 2019."

"Même si les clubs ont eu besoin de renouveler leurs effectifs (...), ils n'étaient pas aussi enclins à payer des indemnités de transfert, débouchant sur un montant total des transferts qui a atteint en 2021 son plus bas niveau en cinq ans", peut-on lire dans le "Global Transfer Report".

Comme d'habitude, l'immense majorité des changements de clubs ont été effectués sans indemnité de transfert (87,7%). Autrement dit, seuls 12,3% des mouvements (2.230) ont donné lieu à une transaction financière. Les dix plus gros transferts ont représenté à eux seuls 15% des transactions.

Le transfert de l'attaquant belge Romelu Lukaku, passé de l'Inter Milan à Chelsea contre 115 M EUR d'après la presse, est le plus cher enregistré en 2021 selon la FIFA (qui ne confirme aucun chiffre), devant ceux de l'Anglais Jadon Sancho (de Dortmund à Manchester United) et du Marocain Achraf Hakimi (de l'Inter au PSG).

Chelsea : Lukaku signe son grand retour

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous