Icône représentant un article audio.

Chronique Économique

Message à De Croo et Macron : faire peur aux gens n’est pas une politique de communication

Chronique Economique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La Chronique Economique, en semaine à 8h30 et 17h30 sur Classic 21

Je ne sais pas si vous vous souvenez de ce livre publié par deux journalistes français et qui s’intitulait "un Président ne devrait pas dire ça…".

A l’époque, c’était le résultat de 5 années d’entretiens privés entre François Hollande et ces 2 journalistes. L’ancien président pensait que ce livre allait magnifier sa politique, mais au contraire, ça l’a desservi au point qu’il ne s’est pas représenté au poste de président de la République. Au final, tous ceux et celles qui pensent que connaître l’histoire permet d’éviter les erreurs du passé ont la preuve que c’est faux !

L’histoire n’enseigne rien aux hommes. Les Français et les Belges savent pourquoi depuis la semaine dernière. La raison ? D’un côté vous avez Emmanuel Macron qui a joué à faire peur à sa population en disant que c’était "la fin de l’abondance, de l’insouciance et des évidences". Mais quelle erreur de communication. Non seulement les syndicats ont eu beau jeu de rappeler que 9 millions de Français sont pauvres et n’ont jamais connu l’abondance citée par Emmanuel Macron. Et puis, plus globalement, les gens ne veulent pas que leur président leur dresse un panorama apocalyptique. Les médias et les réseaux sociaux s’en chargent déjà. Non, ce qu’ils veulent, ce sont des réponses, des solutions et non pas un commentaire de l’actualité…

Sur le même sujet

Gaz russe et hypocrisie forcée de l’Europe

Chronique Économique

Le grand retour de l’atome

Chronique Économique

Articles recommandés pour vous