Mesure de souplesse prolongée pour l'incapacité de travail des indépendants

Mesure de souplesse prolongée pour l’incapacité de travail des indépendants

© VIRGINIE LEFOUR - BELGA

L’indépendant qui ne peut, en cette période de crise sanitaire, entrer en contact avec son médecin traitant dès le premier jour de sa maladie ne doit pas craindre pour la reconnaissance de l’entrée en vigueur de son incapacité de travail : une mesure de souplesse instaurée en mars dernier a été prolongée mercredi jusqu’au 31 mars prochain par le conseil des ministres.

Plutôt que de se baser uniquement sur la date du certificat médical, le précédent gouvernement avait jugé nécessaire de permettre au médecin de déterminer la date début de la maladie. C’est cette disposition qui a été prolongée, indique un communiqué du ministre des Indépendants David Clarinval.

La recherche d’une mesure à plus long terme se poursuit sur base des conclusions d’un rapport du Comité de gestion des indemnités des travailleurs indépendants de l’Inami, et dans la lignée de l’objectif de rapprochement des statuts, a ajouté le ministre MR.

Sur le même sujet

Malades de longue durée : la Belgique compte trop peu de médecins-conseils pour accompagner leur retour au travail

Vidéo

Les incapacités de travail toujours en hausse: une réalité qu'"on ne veut pas voir", estime la vice-présidente de la Mutualité chrétienne

Belgique

Articles recommandés pour vous