RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 8/9

Michel Drucker dévoile l’étonnant pseudonyme sous lequel il a été hospitalisé

Le pseudo de Michel Drucker durant son hospitalisation

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 avr. 2021 à 12:29Temps de lecture2 min
Par François Saint-Amand

Michel Drucker s’est encore confié sur la maladie qui l’a éloigné des plateaux télé pendant plusieurs mois, mais cette fois pour révéler le pseudo qu’il avait pris pour passer incognito des journalistes à l’hôpital. Sara De Paduwa vous l’explique dans le Zap Télé.

Véritable monstre sacré de la télévision française, Michel Drucker, 78 ans, a marqué son retour dans son émission fétiche, Vivement dimanche, à la fin mars 2021, après plusieurs mois d’absence. Il avait en effet été opéré du cœur en septembre 2020 pour un triple pontage et avait subi une seconde intervention deux mois plus tard suite à une infection survenue à sa cicatrice.

Depuis son retour, l’animateur accorde de nombreuses interviews en télé et en radio sur cette expérience douloureuse. Il retrace même ce combat pour la vie dans un livre intitulé Ca ira mieux demain, adressant au passage un clin d’œil à Annie Cordy, qui nous a quittés au moment de l’hospitalisation de l’animateur français.

"Il s’est confié beaucoup sur sa maladie, c’est normal. Je pense qu’il a besoin d’en parler et d’extérioriser" observe Sara De Paduwa. En effet, Michel Drucker a encore évoqué cette maladie, de manière plus humoristique cette fois, dans l’émission Culture médias sur Europe 1 le 28 avril pour promouvoir ce livre, qui symbolise sa "renaissance", lui qui pensait ne jamais remonter sur un plateau télé.

La Saint-Fiacre

Au cours de cette interview, il a abordé l’anonymat et le pseudonyme dont il a pu bénéficier lors de son arrivée à l’hôpital Georges Pompidou à Paris qu’il révèle dans son livre. "Le 30 août, il y avait le virus, la pandémie qui planait vraiment, qui rôdait autour des hôpitaux et des Français. Je me méfiais donc un petit peu du paparazzi et de la photo volée parce que je n’étais pas au mieux de ma forme".


►►► À lire aussi : "Plus belle la vie" : Cyril Féraud dévoile les premières images de son passage dans la série


"On m’a dit : 'Vous savez, il y a 800 lits, on a l’habitude. Le monde entier célèbre ou pas célèbre passe ici. Est-ce que vous voulez un pseudonyme ?'" raconte-t-il. Michel Drucker accepte d’être placé sous une autre identité et choisit lui-même le nom et prénom. Pour le premier, il opte pour Diocar, le verlan de cardio, et pour le prénom, il s’est référé au calendrier. "J’ai dit : 'Aujourd’hui, c’est la Saint quoi ?'". Le hasard a donc déterminé que Michel Drucker s’appelait Fiacre Diocar au moment de son intervention et de sa convalescence.

Et visiblement le personnel n’a pas oublié ce patronyme. "Je suis arrivé l’autre jour à l’hôpital Pompidou, parce que j’y retourne assez souvent et il y a des infirmières qui m’ont demandé : 'Comment allez-vous Fiacre Diocar ?'".

Thomas Samson / AFP

Plus d’infos sur la télévision dans le Zap télé

Pour plus d’informations sur les buzz ou les flops en télévision, suivez le Zap télé dans Le 8/9 tous les jours de la semaine en radio sur VivaCité et en télévision sur la Une.

Sur le même sujet

"C’est un temps de ouf" : Michel Drucker présente la météo en rappant !

Le 8/9

Le 6/8 vous offre un séjour à vélo (électrique) en Val de Loire !

Concours avec dotation

Articles recommandés pour vous