RTBFPasser au contenu
Rechercher

Mode

Milan confirme la tenue de ses prochaines Fashion Weeks

La Fashion Week milanaise en septembre était  "phygitale" avec 156 collections entre présentations et défilés, et un espace de show rooms (avec 300 marques).
13 nov. 2020 à 08:00Temps de lecture2 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

"Nous confirmons nos dates. (Nos rendez-vous) deviendront plus numériques ou plus physiques, en fonction de l'évolution de la pandémie", a déclaré le président de la Chambre italienne de la mode, Carlo Capasa, lors du 25e Sommet Pambianco, restransmis en ligne.

Une Semaine de la mode entre physique et numérique

La prochaine Semaine milanaise hommes, consacrée aux collections automne-hiver 2021-2022, est prévue du 15 au 19 janvier, et l'édition féminine du 23 février au 1er mars.

A Londres, en revanche, le British Fashion Council a annulé la prochaine édition masculine de janvier, en raison de la pandémie, du Brexit et d'une volonté de repenser ce rendez-vous. La prochaine édition, traditionnellement féminine, est prévue du 19 au 23 février, les créateurs de mode masculine étant encouragés à y participer.

En raison de la pandémie, comme les autres Semaines de la mode, Milan s'est mise depuis cet été au numérique, avec seulement quelques rendez-vous physiques pour certaines maisons.

M. Capasa a souligné qu'en septembre, la Fashion Week "phygitale" milanaise - durant laquelle ont été présentés 156 collections entre présentations et défilés, et un espace de show rooms (avec 300 marques) - avait donné lieu à quelque "45 millions de vues, un record absolu et incroyable, (faisant de Milan) la première plateforme des Semaines de la mode dans le monde en terme de visualisation"

"Cela a été une opération de résilience italienne", s'est-il félicité, "mais le 'touch and feel' dans la mode est irremplaçable, et nous espérons pouvoir revenir bientôt aux moments des rencontres physiques".

Sinistré, le secteur demande l'aide du gouvernement italien

La mode est la deuxième industrie manufacturière en Italie, et a été, comme le secteur dans le monde entier, durement touchée par les conséquences de l'épidémie de coronavirus.

Selon une enquête réalisée par la Confindustria Moda, la principale organisation patronale du secteur, elle a perdu 29 milliards d'euros de chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année. Au troisième trimestre, les entreprises interrogées ont enregistré une baisse de 27% de leurs ventes, après -39% au deuxième et -36% au premier, a expliqué le président de cette organisation, Cirillo Coffen Marcolin, lors du Forum.

Alors qu'elle réalise 41% de la production européenne en terme de mode/accessoires, bien devant l'Allemagne (près de 12%) et la France (8%), et plus de 60% de la production du haut de gamme au niveau mondial, M. Capasa a demandé au gouvernement italien de prendre des mesures d'aide spécifique pour ce secteur.

Sur le même sujet

Pascal Morand : la mode virtuelle est "une parenthèse"

Mode

Mode : et si vous profitiez du confinement pour vous mettre à la seconde main ?

Mode - Shopping

Articles recommandés pour vous