La Une

Mister frite fait le tour du web pour vous !

Mister frite fait le tour du web pour vous !

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

04 nov. 2020 à 15:44Temps de lecture2 min
Par Alessia Lombardo

Mister frite, c’est ce fameux personnage qui passe sa vie sur les réseaux sociaux et sur le web, à la recherche des dernières pépites. Mister frite, il sait tout, il est partout et… il vous dit tout !

Louve… et son stage !

Pour ce deuxième jour de reconfinement, il a fait le tour du web pour comprendre comment les internautes s’adaptent à la situation, avec le sourire. Il a d’abord investigué en Belgique, et plus particulièrement à Liège, où Louve, une étudiante, a fait preuve d’une très grande inventivité pour trouver un stage. Elle a en effet imaginé un curriculum vitae "anti-covid" : une boîte en carton qui contient tout ce dont nous pourrions avoir besoin en 2020 :

  • Du gel hydroalcoolique,
  • Un masque,
  • Un porte-clé hygiénique,
  • Des gants
  • Un cv numérique.

Cette initiative n’a pas laissé le monde de LinkedIn, plateforme de recrutement, indifférent étant donné qu’elle a récolté plus de 1000 likes sur son post ! Et vous savez quoi ? Ses efforts n’ont pas été vains car Louve a trouvé un stage.

Premier avantage du confinement : il nous force redoubler de créativité !

Les initiatives grâce au sport…

Direction les Pays-Bas où Mister frite a découvert une magnifique campagne de sensibilisation. La Covid-19 impacte énormément le monde sportif, comme par exemple le football, qui voit ses rencontres se dérouler à huit-clos. Du coup, un laboratoire pharmaceutique s’est associé à l’initiative Kika qui commercialise des ours en peluche dont les bénéfices sont reversés à la lutte contre le cancer des enfants. 10 000 ours en peluche ont donc assisté à un match de football, à la place des spectateurs ! Mieux encore, ils ont été revendus sur le site de Kika. Résultat : 272 000 € ont été récoltés en moins de 24h.

Second avantage du confinement : il permet de mettre sur le devant de la scène certaines démarches caritatives.

Les projets pleins de créativité !

C’est aussi aux Pays-Bas que Mister frite a assisté à un miracle ! Un métro ne s’est manifestement pas arrêté à temps et a terminé sa course sur… une queue de baleine. Trêve de plaisanterie, ceci est bien évidemment une sculpture qui se nomme d’ailleurs "Sauvé par la queue de baleine".  Et oui, il n’y a qu’aux Pays-Bas que nous pouvons voir un métro en bascule sur une queue de baleine et tout ça… grandeur nature !

Troisième avantage du confinement : euh… on repassera.

Sans oublier le brin de folie…

Enfin, Mister frite s’est rendu au Texas, aux USA, afin de découvrir une apicultrice qui est véritablement considérée comme la reine des abeilles. Sa particularité ? Elle déplace les abeilles… à la main… sans protection.

Bon, pour le quatrième avantage du confinement, on repassera également.

 

Mister frite, c’est uniquement dans " Les Belges : Toujours la frite ", tous les jours de la semaine à 18h30, sur La Une.

Alessia Lombardo

Sur le même sujet

La surprise d'Alexis à son papa Jérôme

La Une

Pierre Marcolini était l'invité de "Les Belges : Toujours la frite !"

La Une

Articles recommandés pour vous