RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Mobilisation citoyenne à Braine - L'Alleud : touche pas à mon centre culturel

21 mai 2022 à 15:10Temps de lecture1 min
Par Véronique Fouya

"  Mourir à 50 ans " c’est trop tôt ! Des citoyens brainois organisaient cet après-midi une première manifestation de soutien à leur centre culturel, à l'appel du collectif "Accolades". L'ambiance était bon enfant , festive même mais le propos est on ne peut plus sérieux. C'est Christian Merveille , le chanteur , qui s'est exprimé : " Nous voulons apporter notre soutien absolu au centre culturel et au travail qu'il effectue depuis 50 ans; ce travail est bien fait et il n'y a pas de raison de quitter un outil de cette qualité-là. Nous exigeons donc le maintien de cet outil culturel au sein de la commune". Les choses sont dites poliment mais fermement.

 

Entre les mains de la justice

Le souci , c’est que la majorité communale n’en veut plus. Cela fait d'ailleurs des mois que le torchon brûle. En mars dernier, le collège a même annoncé qu'il couperait ses subsides qui s'élèvent à plus de 400.000 euros. Il dénonce des manquements graves dans la gestion du centre culturel et depuis que le Parquet en a été informé , une instruction judiciaire est en cours. Bénédicte Linard , la ministre de la Culture de la Fédération Wallonie -Bruxelles estime pour sa part que c'est à la justice de se prononcer et qu'il n'y donc pas lieu d'anticiper ce jugement. 

arrosoirs et petits cailloux

Cet après-midi, le collectif avait placé la manifestation sous le signe des symboles :des tee-shirts noirs donc en signe de deuil mais aussi des arrosoirs pour nourrir la culture et des petits cailloux pour retrouver son chemin. Mais les participants entendaient aussi adopter une attitude constructive :  " Il y a un dialogue qui est rompu et nous faisons tout pour qu'il puisse  reprendre" a poursuivi Christian Merveille. Parti de la place du môle en début d'après-midi , le cortège s'est déplacé dans la commune sous le soleil, en chantant, avec un but de promenade : le centre culturel où tous les petits cailloux ont été déposés. . 

A noter que l'échevine de la culture de Braine-L'alleud, Chantal Versmissen-Sollie, a estimé pour sa part que cette manifestation était inopportune dans l'agenda dans la mesure où les ponts n'étaient pas rompus et où des discussions étaient précisément en cours à propos d'un nouveau statut pour le centre culturel.

 

 

 

Articles recommandés pour vous