RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Moins de déchets et de pollution : une crèche liégeoise accepte les langes réutilisables

Les langes réutilisables permettent de limiter la production de déchets.
02 févr. 2022 à 14:20Temps de lecture2 min
Par Mallaury Lehnertz (avec Erik Dagonnier)

À Liège, une crèche accepte désormais les bébés qui portent des langes lavables. Le but est de limiter la production de déchets.

La crèche "Le P'tit Campus" se lance dans une démarche écologique en acceptant les langes lavables. Elle accueille 28 enfants sur le site de la Haute Ecole Libre Mosane et quatre d’entre eux y portent dorénavant ces langes réutilisables.

Maddy Lamborelle est puéricultrice au "P'tit Campus" et gère au quotidien ces langes plus respectueux de l’environnement : "Le parent, le matin, m’amène les langes réutilisables dans le sac, avec un sac de langes sales dans lequel je mettrai les langes une fois souillés. Et c’est tout en fait. Comme un lange normal, je change le lange quand il y a besoin. Et puis rien de particulier. On a juste une petite lingette à mettre à l’intérieur, au cas où l’enfant va à selle pour protéger un petit peu et faciliter le lavage le soir pour les parents".

Un investissement et un choix personnel des parents

"C’est plus de travail pour les parents le soir parce qu’il faut les laver et qu’ils soient propres pour le lendemain. Mais sinon, pour nous, cela ne change rien, lavable ou jetable, c’est la même chose", éclaire la puéricultrice.

Pour l’environnement, par contre, c’est un véritable changement, comme l'explique le gestionnaire des déchets ménagers en Province de Namur sur son site internet. L’utilisation de langes jetables représente, en moyenne, près d’une tonne de déchets par enfant. L’autre avantage de la couche lavable en coton, c’est qu’elle est plus saine que la jetable qui est, elle, constituée de 76% de plastiques. Raison pour laquelle on ne peut plus jeter ces langes dans les déchets organiques, depuis le 1er janvier 2022 pour Liège.

"En fait, on laisse libre choix aux parents, de mettre le lange qu’ils veulent aux enfants. On pense que c’est un choix qui est personnel ", ajoute Maddy Lamborelle. "On a des parents qui arrivent dans la crèche et qui viennent se renseigner. Beaucoup font la demande pour voir si cela est accepté ou pas. Maintenant, très peu arrivent avec les langes lavables au moment de l’entrée de l’enfant, sûrement parce qu’ils se rendent compte d la charge de travail à la maison, du fait de devoir les laver pour le lendemain, mais sinon cela se passe relativement bien".  

À la ville de Liège, la crèche Hocheporte mène une expérience similaire de langes lavables.

Les langes lavables

INTRADEL

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous