RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Bruxelles

Molenbeek: débrayage d'une cinquantaine de travailleurs de la Propreté publique

Le dépôt du service de la Propreté publique de Molenbeek-Saint-Jean, situé rue des Quatres vents.
27 juil. 2020 à 12:11Temps de lecture1 min
Par Belga

Environ une cinquantaine d'agents de la Propreté publique de Molenbeek-Saint-Jean, selon le syndicat CSC, ont marqué un arrêt de travail lundi matin dès 07h00, et qui se poursuivra jusque fin de journée, pour protester suite à l'agression d'un agents vendredi. Les travailleurs dénoncent des agressions répétées ces dernières semaines dans le cadre de leur travail sur le territoire de la commune de Molenbeek-Saint-Jean, auxquelles s'ajoutent de très nombreux dépôts clandestins de déchets qu'ils doivent gérer.

"Un agent a reçu un coup de poing dans le visage, vendredi, d'un riverain mécontent de l'enlèvement des déchets, alors qu'il était en train de vider une poubelle sur la voie publique. C'est déjà la troisième ou quatrième agression. Elles s'ajoutent à des dépôts clandestins incessants", a déclaré Alain Happaerts, de la CSC Services Publics.

Des garanties obtenues

Lundi matin, les travailleurs du service de Propreté publique de la Molenbeek-Saint-Jean ont réagi en arrêtant le travail pour toute la journée. Une cinquantaine d'entre eux se sont rassemblés au dépôt du service, situé rue des Quatre Vents.

Une rencontre a eu lieu fin de matinée avec l'échevine compétente, Gloria Garcia Fernandez, à l'issue de laquelle les travailleurs ont déjà obtenu des garanties.

"La commune prend conscience de la gravité des faits et nous a dit qu'elle déposerait plainte en son nom contre l'agresseur. Elle prendra aussi contact avec la victime", a expliqué Alain Happaerts. "Une nouvelle réunion est prévue mi-août pour évoquer cette fois le cahier de revendications que nous avons déposé. Nous insistons sur l'engagement de personnel et sur l'obtention de matériel adéquat".

Le travail reprendra normalement mardi.

Articles recommandés pour vous