Regions

Molenbeek : la salle de concert VK bientôt complètement rénovée

Depuis les années 80, la salle de concert VK (Vaartkapoen) s’est démarquée sur la scène musicale avec une programmation audacieuse, pointue et qui a toujours fait la part belle aux jeunes talents. Des groupes y ont fait leurs armes avant d’éclater sur la scène internationale. Les Fugees, Queens of The Stone Age, Rage Against The Machine ou plus récemment Roméo Elvis ont joué dans la salle molenbeekoise.

Mais depuis plusieurs années, cette salle de 500 places ne répondait plus aux normes incendies mais aussi aux exigences acoustiques du 21e siècle. Elle avait clairement besoin d’une rénovation en profondeur. "De Vaartkapoen fait partie de Bruxelles et il est temps que nous redonnions toutes ses chances à cet endroit. VK Concerts construit depuis des années une approche musicale forte et innovante. C’est l’un des nombreux lieux importants de Bruxelles qui donne à notre capitale un visage qui fait des jaloux à l’étranger. En rénovant la salle de concert, les artistes peuvent montrer leur travail dans des conditions optimales", explique Pascal Smet, membre du collège de la Commission communautaire flamande.

Le chantier doit être terminé à l’été 2023
Le chantier doit être terminé à l’été 2023 RTBF

Le Vaartkapoen rouvrira, en principe, ses portes à l’été 2023 après un sérieux lifting. Il deviendra un centre musical, avec une place verte accessible au public, des espaces multifonctionnels, des salles de répétition, un hangar couvert et un café.

Coût total du chantier : 8 millions 500 mille euros. Un projet financé pour un tiers par la Communauté flamande, pour un tiers par la Commission communautaire flamande et pour un tiers par la Région bruxelloise.

Le Vaartkapoen rouvrira, en principe, ses portes à l’été 2023 après un sérieux lifting. Il deviendra un centre musical, avec une place verte accessible au public, des espaces multifonctionnels, des salles de répétition, un hangar couvert et un café.

Coût total du chantier : 8 millions 500 mille euros. Un projet financé pour un tiers par la Communauté flamande, pour un tiers par la Commission communautaire flamande et pour un tiers par la Région bruxelloise.

Sur le même sujet

Les sans-papiers vont quitter la porte de Ninove à Molenbeek

Regions Bruxelles

Articles recommandés pour vous