RTBFPasser au contenu
Rechercher

Momo Kodama, membre du jury du Concours Reine Elisabeth 2021, fait dialoguer les œuvres de Toshio Hosokawa et de Mozart

La pianiste japonaise Momo Kodama nous fait voyager de l’orient à l’occident dans son nouveau récital enregistré pour le label ECM Records. Dans ce troisième volume, elle fait communiquer le concerto Lotus under the moonlight, une œuvre écrite pour elle par son compatriote Toshio Hosokawa et créée en 2006, avec le Concerto n°23 K488 de Mozart.

L’actualité de pianiste Momo Kodama est bien remplie : durant le mois de mai, son regard sera tourné vers Bruxelles et le Concours Reine Elisabeth, édition piano, qui commence ce lundi 3 mai. Elle est en effet l’un des membres du jury pour les premières épreuves, la demi-finale et la finale. Elle vient également de sortir d’un nouvel enregistrement du concerto Lotus under the moonlight, du compositeur japonais Toshio Hosokawa, aux côtés de Seiji Ozawa et du Mito Chamber Orchestra.

"Le lotus est une fleur très symbolique au japon, par le fait que c’est une fleur qui s’ouvre dans la nuit, qui a la forme d’une prière de la main quand elle est refermée. Ce concerto est très inspiré par la beauté, la fragilité et l’immensité de la nature."

Dans cette œuvre, le piano symbolise le lotus, qui s’ouvre dans une nuit éclairée par la lune. Un univers sonore aquatique et hypnotique qui nous transporte.

Ce concerto dialogue sur ce disque avec un autre concerto, le concerto n°23 K488 de Mozart. Et ce n’est pas un hasard si cette pièce se retrouve en face de la pièce de Toshio Hosokawa, puisque cette dernière était une commande faite au compositeur japonais à l’occasion des 250 ans de Mozart, en 2006. Dans le cadre de cette commande, il avait été demandé à Hosokawa de choisir un concerto de Mozart et d’écrire une pièce pour le même effectif. Une inspiration qui se retrouve au sein même du concerto Lotus under the moonlight puisque quelques notes de Mozart s’invitent à la fin du concerto de Hosokawa.

Momo Kodama est au micro de Brigitte Mahaux

Sur le même sujet

Le coffret du CD du Concours Reine Elisabeth de Piano 2021, disponible dès le samedi 5 juin 2021

Concours Reine Elisabeth

La pianiste coréenne Su Yeon Kim remporte le premier prix du Concours Musical international de Montréal

Journal du classique

Articles recommandés pour vous