European Qualifiers

Mondial 2022 : l’Italie sous pression en Irlande du Nord… terre jamais conquise et théâtre de l’échec de '58

Roberto Mancini

© AFP or licensors

15 nov. 2021 à 08:35Temps de lecture1 min
Par Giovanni Zidda

L’Italie est sous pression ce lundi soir à Belfast face à l’Irlande du Nord. Les champions d’Europe n’ont pas vraiment le choix. Ils doivent gagner et marquer autant de buts que possible s’ils veulent rester devant la Suisse au classement du groupe C et ainsi valider leur ticket pour la Coupe du monde au Qatar 2022.

Les deux équipes comptent toutes les deux 15 points mais l’Italie mène en termes de différence de buts (+11 VS +9). Le duel à distance avec les Helvètes, opposés à la Bulgarie, est plus que jamais délicat.

D’autant plus que l’Italie n’a jamais remporté le moindre match en Irlande du Nord. En 10 confrontations, la 'Nazionale' a décroché 7 victoires, toutes obtenues à domicile. En Irlande du Nord, modeste pays du football, les 'Azzurri' n’ont jamais gagné récoltant deux partages (2-2 en 1957 et 0-0 en 2010) et une défaite (2-1 en 1958).

Cette défaite à Belfast restera sans doute l’une des pages les plus noires de l’histoire de l’équipe nationale italienne.

1958 : une page noire pour le foot italien, la Squadra 'trahie' par… ses héros uruguayens

Le 15 janvier 1958, l’Italie n’a besoin que d’un point pour assurer sa qualification au Mondial suédois. Battue 3-0 par le Portugal puis revancharde sur le même score quelques mois plus tard, la 'Squadra' débarque outre-manche avec le statut de nette favorite.

Mais les sourires vont vite disparaître des visages italiens. Menés 2-0 contre toute attente après une demi-heure de match. La réduction de l’écart par Dino Da Costa en deuxième période ne changera rien pour des Italiens réduits à 10 pour l’exclusion… d’Alcides Ghiggia.

Huit ans plus tôt, l’attaquant uruguayen naturalisé italien avait marqué le dernier but décisif de la finale du Mondial 1950, celle du fameux 'Maracanazo' entre le Brésil et l’Uruguay. Autre buteur et héros de ce match historique pour l’Uruguay, Juan Schiaffino fut lui aussi naturalisé italien et était présent sur la pelouse en Irlande du Nord lors du fiasco italien.

Celle de 1958 fut la première équipe italienne incapable de se qualifier pour un Mondial. Elle sera imitée cinquante-neuf ans plus tard, en novembre 2017, par l’Italie de Gian Piero Ventura, éliminée en barrages par la Suède. Ces mêmes barrages que la 'Nazionale' de Roberto Mancini voudra à tout prix éviter lundi soir.

Articles recommandés pour vous