Football

Mondial 2022 : "Tirage favorable pour les Diables Rouges, on va passer la phase de groupes haut la main"

Diables Rouges : "Tirage favorable, on va passer la phase de groupes haut la main"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ce vendredi soir, l'équipe "Complètement Foot", avec David Houdret, Pascal Scimè et Alex Teklak, est revenue sur le tirage au sort de la Coupe du Monde 2022 de football qui se déroulera au Qatar l'hiver prochain. Ils ont proposé une première analyse des futurs adversaires des Diables Rouges dans le Groupe F : le Canada, le Maroc et la Croatie. 

Un groupe équilibré pour les Diables Rouges

Pour notre consultant, Alex Teklak, le tirage au sort des Belges est favorable. "On va passer la phase de groupes haut la main." Concernant le premier adversaire, le Canada, l'équipe manque d'expérience selon lui. "Leur campagne en qualification est bonne mais ça reste une nation qui manque d'expérience dans ce genre de compétition. Il ne faut pas snober les talents qu'il y a dans l'équipe, comme Alphonso Davies, mais je ne pense pas qu'ils vont nous poser de problème. Si on commence à avoir peur du Canada, on ne va pas à la Coupe du Monde."

Selon, Pascal Scimè, le tirage est assez facile pour les Diables Rouges. Par rapport aux Canadiens, "c'est un type de football qui peut nous convenir, car c'est un jeu vers l'avant. Même s'il faut se méfier de tout le monde et de cette équipe menée notamment par Tajon Buchanan et Jonathan David."

Le deuxième adversaire des joueurs de Roberto Martinez sera le Maroc. Pascal Scimè rappelle que "beaucoup de joueurs sont passés ou évoluent encore dans le championnat belge. Même si le sélectionneur n'est pas apprécié dans son pays, il a fait une bonne CAN et se qualifie avec la manière pour la Coupe du Monde face au Congo."

Enfin, le dernier adversaire des Diables sera la Croatie, finaliste du dernier Mondial il y a quatre ans. Pour Alex Teklak, "c'est une nation vieillissante, le sélectionneur a beaucoup de fidélité pour les joueurs du passé. Est-ce qu'ils peuvent tenir le rythme sur le Mondial ? Je ne suis pas convaincu."

De son côté, Pascal Scimè, s'accorde sur le fait que les joueurs soient vieillissants, mais note quand même une différence. "Il y a quatre ans, personne ne s'attendait à ce qu'ils soient finalistes et pourtant ils l'ont fait. Il faudra respecter cette équipe qui peut nous faire déjouer."

Loading...

Une sélection qui passe de 23 à 26 joueurs

Pour partir au Qatar, en novembre prochain, Roberto Martinez pourra sélectionner trois joueurs supplémentaires que lors des autres compétitions. Pour Alex Teklak, ces trois sélectionnés supplémentaires ne joueront pas. "C'est à cause du COVID, mais les joueurs vont être prudents avant de partir. La seule question qu'on peut se poser c'est comment les joueurs et leur organisme vont-ils réagir sur place et sur le fait de jouer à cette période de l'année ?"

Pour Pascal Scimè, c'est justement pour cette raison que l'on aura peut-être besoin des joueurs supplémentaires. "On peut s'attendre à des surprises sur cette Coupe du Monde en hiver. Il faudra voir quand sera le pic de forme des joueurs cadres des équipes. Pour certains, ils joueront encore en club une semaine avant le Qatar. C'est un paramètre dont il faut tenir compte. Cette Coupe du Monde n'est pas traditionnelle, elle ne se joue pas comme d'habitude en juin."

Abonnez-vous à nos podcasts "Complètement Foot" !

Loading...

Sur le même sujet

Mondial 2022 : Le Canada, "une équipe forte qui travaille ensemble et si on peut exploiter ça, on pourra faire quelque chose"

Coupe du Monde 2022

Articles recommandés pour vous