Athlétisme

Mondiaux d’athlétisme : deux records du monde et une moisson de médailles dans la dernière session à Eugene

© 2022 Getty Images

25 juil. 2022 à 06:29Temps de lecture3 min
Par Alice Devilez avec agences

Il n’y avait pas que la médaille de bronze des Belgian Tornados, ni le record du monde de l’incroyable Armand Duplantis à Eugene aux Mondiaux d’athlétisme cette nuit ! Il y a aussi eu un record dès les demi-finales pour Amusan sur 100m haies, le dénouement du décathlon qui a vu Kevin Mayer triompher, Malaika Mihambo a conservé son titre en bondissant à 7m12. La jeune Athing Mu continue d’impressionner sur 800m et Ingebrigtsen a remporté le 5000 mètres. Retour sur la dernière nuit d’athlétisme à Eugene.

Le Français Kevin Mayer champion du monde au décathlon pour la 2e fois de sa carrière

Kevin Mayer a décroché dimanche à Eugene son deuxième titre mondial sur le décathlon. Le Français, qui offre la première médaille de ces championnats du monde à son pays, avait déjà été sacré en 2017 à Londres.

A l’issue des dix épreuves réparties sur deux jours, Kevin Mayer en termine avec un total de 8.816 points et devance au classement général le Canadien Pierce Lepage, médaillé d’argent avec 8.701 points. L’Américaine Zachery Ziemek est en bronze, 3e avec 8.676 points. Mayer, 30 ans, est également double médaillé d’argent olympique (2016 et 2021). L’Américain Damian Warner, champion olympique, avait été contraint à l’abandon la veille lors de la dernière épreuve de la première journée, se blessant à la cuisse lors du 400m.

L’Allemande Malaika Mihambo conserve son titre à la longueur

Saut en Longueur Dames : Victoire de Malaika Mihambo

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Malaika Mihambo a réussi à conserver son titre de championne du monde de la longueur aux Mondiaux d’athlétisme à Eugene, dimanche aux Etats-Unis.

Malaika Mihambo, avec un bon à 7m12, a devancé sur le podium la Nigériane Ese Brume (7m02), en argent, et la Brésilienne Leticia Oro Melo (6m89), médaillée de bronze. Après son titre à Doha en 2019, Mihambo, 28 ans, remporte un deuxième sacre mondial dans la foulée de son titre olympique à Tokyo l’an dernier. Elle fut aussi championne d’Europe à Berlin en 2018.

L’Américaine Athing Mu championne du monde sur 800m après son titre olympique

800m Dames : Victoire de Athing Mu

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Athing Mu, 20 ans, est devenue championne du monde du 800m lors de la dernière journée des Mondiaux d’athlétisme à Eugene aux Etats-Unis, dimanche.

Comme aux Jeux Olympiques de Tokyo l’an dernier, l’Américaine, pour ses premiers Mondiaux, a devancé la Britannique Keely Hodgkinson. Mu a couru en 1 : 56.30, meilleure performance mondiale de l’année. Hodgkinson a signé un chrono de 1 : 56.38.

La Kenyane Mary Moraa a pris la médaille de bronze, 3e en 1 : 56.71.

Athing Mu est la première athlète américaine à remporter l’or mondial du 800 m.

La jeune demi-fondeuse ne s’est plus inclinée sur le double tour de piste en plein air depuis 2019.

Au dernier jour de compétition, Mu embellit encore la fructueuse moisson des Etats-Unis à domicile, pour les premiers Mondiaux d’athlétisme sur le sol américain de l’histoire, en leur offrant une onzième médaille d’or, une 29e au total.

En plus de son titre olympique individuel sur 800 m, Mu est également championne olympique en titre du 4x400 m féminin avec le relais américain.

Record mondial en demies, titre en finale pour la Nigériane Amusan sur 100 m haies

100m Haies Femmes : Tobi Amusan → 12,12 sec ( 25 juillet 2022)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Finale 100m Haies Dames : Victoire de Tobi Amusan

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La Nigériane Tobi Amusan a remporté le titre de championne du monde du 100 m haies, moins de deux heures après avoir battu le record du monde de la discipline (12 sec 12) dimanche à Eugene (Oregon).

Amusan a remporté la finale en 12 sec 06, mais avec un vent dans le dos trop important pour que le chrono constitue un nouveau record (2,5 m/s), devant la Jamaïcaine Britany Anderson (12.23) et la championne olympique portoricaine Jasmine Camacho-Quinn (12.23), ces deux dernières étant départagées au millième de seconde.

A 25 ans, la Nigériane s’impose comme la patronne de la discipline, après avoir pris la 4e place des Jeux olympiques de Tokyo l’été dernier et la 4e place des derniers Mondiaux en 2019 à Doha.

En pleine forme, l’ancienne étudiante de l’Université d’El Paso au Texas, avait déjà établi un nouveau record personnel samedi en séries en 12 sec 40.

En finale, elle a frôlé l’exploit de battre une deuxième fois le record du monde en moins de deux heures, grâce à une deuxième partie de course époustouflante.

Mais le vent a soufflé trop fort, alors que la limite pour l’homologation des performances en sprint court, au saut en longueur et au triple saut se situe à 2 m/s.

Le Norvégien Jakob Ingebrigtsen gagne le 5.000m

5.000m Hommes : Victoire de Jakob Ingebrigtsen

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Jakob Ingebrigtsen a remporté le 5.000m des championnats du monde d’athlétisme, dimanche à Eugene aux Etats-Unis.

Le jeune Norvégien de 21 ans, médaillé d’argent sur 1.500m en Alabama et champion olymique sur cette distance, l’a emporté en 13 : 09.24 devant le Kenyan Jacob Krop, 21 ans, médaillé d’argent en 13 : 09.98, et l’Ougandais Oscar Chelimo, 20 ans, 3e en 13 : 10.20. C’est sa 10e médaille d’or dans des championnats, toutes distances confondues, en salle et en plein air, mais la première aux Mondiaux.

Double champion du monde du 10.000m, l’Ougandais Joshua Cheptegei, champion olympique du 5.000m à Tokyo, a dû se contenter de la 9e place. "Je ne voulais pas une arrivée au sprint. Je voulais prouver que j’étais un meilleur coureur que les autres, je les respecte, mais je le voulais, et je l’ai eu. Je me suis senti vraiment bien aujourd’hui", a expliqué Jakob Ingebrigsten au micro du stade. A la 4e place, Luis Grijalva a manqué de peu à offrir une première médaille mondiale au Guatemala.

Sans oublier, le nouveau record d’Armand Duplantis

Saut Perche Hommes : Victoire d'Armand Duplantis et record du monde

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les Tornados en bronze

Belgian Tornados - Eugene 2022 : Médaille de Bronze

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Et la jolie sixième place des Belgian Cheetahs

Relais 4x400m Dames : Victoire des Etats-Unis. 6e place pour le Belgique avec les Cheetahs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous