Cyclisme Mondiaux

Mondiaux de cyclisme 2022 : des espoirs belges ambitieux veulent "ne pas arriver au sprint"

Les Espoirs Belges en conférence de presse.

© Tous droits réservés

21 sept. 2022 à 07:45Temps de lecture1 min
Par Belga (édité par Giovanni Zidda)

"Nous avons une équipe pour être champions du monde". Les Belges ont affiché clairement leurs ambitions pour la course en ligne sur route Espoirs (U23) des Mondiaux de Wollongong vendredi (départ à 5h00 en Belgique, 13h00 locales) en Australie.

Jenno Berckmoes, Vito Braet, Dries De Pooter, Alec Segaert, Fabio Van Den Bossche et Lennert Van Eetvelt n’ont pas fait mystère de leur objectif lors d’un moment presse jeudi surfant sur la médaille d’argent d’Alec Segaert dans l’épreuve chronométrée chez les Espoirs lundi.

"C’est un parcours difficile (169,8 km)", a rappelé cependant le Flandrien. "En plus, on s’attend à du mauvais temps. Ce qui rendra la course plus compliquée encore, mais tout ça va jouer en notre faveur. On est ici avec six super coureurs et on a déjà montré ce que l’on valait au niveau international".

Lennert Van Eetvelt semble avoir été désigné comme le chef de file, mais l’intéressé veut calmer le jeu. "En principe, avec ma forme sur le début de saison, je dois pouvoir signer un bon résultat, mais je ne veux pas m’avancer. Je n’ai pas connu une préparation idéale. Heureusement on a une super équipe. On doit encore se mettre d’accord avec le coach, mais je pense qu’il ne faut pas être dans le rôle de poursuiveurs".

Le groupe ne veut pas d’une arrivée au sprint. "Et si c’est le cas, espérons qu’Olav Kooij n’en sera pas, sinon ce sera dangereux pour le titre mondial", a estimé Jenno Berckmoes. Les Belges espèrent ne pas emmener les Néerlandais Kooij et Casper van Uden à l’arrivée, ni les Français Romain Grégoire et Paul Penhoët d’ailleurs.

Même sans des coureurs comme Thibau Nys, Cian Uijtdebroeks et Arnaud De Lie, les Belges veulent aller chercher l’or. "Je crois en nos chances", rajoute encore une fois Fabio Van Den Bossche.

 

Remco Evenepoel écrase la concurrence et s'offre un deuxième maillot arc-en-ciel chez les juniors

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous