Icône représentant un article video.

Cyclisme Mondiaux

Mondiaux de cyclisme : "La tactique belge n’est pas encore établie", confie Stan Dewulf

"La tactique belge n’est pas encore établie", confie Stan Dewulf

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Très attendue et suivie sur le plan médiatique, l’équipe belge a choisi d’organiser ses conférences de presse en deux temps aux Mondiaux de cyclisme à Wollongong, en Australie. Le 'starter' ce mercredi avec les six équipiers et le 'main course' jeudi avec les leaders Wout van Aert et Remco Evenepoel.

Jasper Stuyven, Stan Dewulf, Yves Lampaert, Quinten Hermans, Pieter Serry et Nathan Van Hooydonck étaient donc les premiers à répondre aux questions de la presse belge. Et premier constat, l’atmosphère est bonne et détendue. "Tout se passe bien et on est presque prêt pour dimanche. C’est mon quatrième championnat du monde avec la Belgique, je trouve que l’atmosphère est toujours très chouette et détendue ici, c’est un bon début", confie Jasper Stuyven. "L’atmosphère est vraiment chouette, ça rigole, on fait des blagues, etc. C’est aussi parce qu’on est ici, en Australie, depuis longtemps, sans pression. Maintenant, on sent que le stress commence à s’installer un peu. On a une bonne cohésion car tous les coureurs ici sont dans la même optique, personne n’est hautain", enchaîne Stan Dewulf.

Jasper Stuyven avant les Mondiaux : "Je peux jouer le capitaine de route"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Au centre des discussions, les adversaires et la fameuse tactique, pièce maîtresse d’un championnat du monde ! "Comment faire pour qu’un Belge soit champion du monde ? Ça, c’est une question pour Wout van Aert et Remco Evenepoel je crois", répond Stuyven. "On doit faire la course pour eux deux et ne pas commettre trop d’erreurs, puis c’est à eux de jouer. J’apprécie l’aspect tactique de ce genre de course, quand on discute de la stratégie entre nous, etc. Wout a déjà beaucoup d’expérience mais c’est vrai qu’Yves Lampaert et moi, on pourrait jouer un peu les capitaines de route. Je le ferai dimanche avec plaisir".

"Pour gagner, il faudra avoir un bon plan", explique Stan Dewulf. "Les six équipiers doivent tout faire pour aller le plus loin possible et aider jusqu’au bout. Notre tactique n’est pas encore établie. On discute pas mal des différents scénarios, mais le plan sera dessiné vendredi et samedi et c’est mieux comme ça, un peu au dernier moment. Avoir deux leaders comme Wout et Remco n’est pas un problème, même pour eux deux, ça peut être un avantage. Par exemple, si ça termine dans un gros groupe, il restera peut-être Remco pour emmener le sprint de Wout. Dans une autre situation, si Remco est devant et que Wout est derrière, il n’est pas obligé de rouler et c’est positif pour lui. Avoir deux leaders peut être aussi un avantage. Ils ont parlé ensemble depuis qu’ils sont ici et je pense que tous les deux voient la stratégie comme ça".

Cyclisme – Mondiaux : L’équipe belge à l’entraînement sur les routes de Wollongong pendant les Championnats du monde en Australie.
Cyclisme – Mondiaux : L’équipe belge à l’entraînement sur les routes de Wollongong pendant les Championnats du monde en Australie. © Tous droits réservés

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous