Athlétisme

Mondiaux de Eugene : Broeders en finale de la perche, premier titre pour Miller sur 400 féminin et record du monde pour Mclaughlin sur le 400m haies, tout ce qu’il ne fallait pas rater de la 8e nuit

World Athletics Championships Oregon22 - Day Eight

© 2022 Getty Images

23 juil. 2022 à 04:30Temps de lecture4 min
Par Pierre Lambert avec agences

Pour cette 8e nuit aux Mondiaux d’athlétisme à Eugene, les médailles ont continué à tomber. Mais il fallait rester jusqu’en fin de soirée, ou début de nuit, pour voir un record du monde tomber. Sydney McLaughlin est devenue championne du monde du 400m haies aux Mondiaux d’Eugene avec un chrono sous les 51 secondes.

Il y a aussi d’autres médailles, dont la première en or pour Shaunae Miller-Uibo sur le 400m féminin. Côté belge, on notera la belle qualification de Ben Broeders en finale du saut à la perche.

Voici un condensé de ce que vous avez manqué de cette septième nuit à Eugene.

Ben Broeders en finale du saut à la perche

Ben Broeders s’est qualifié pour la finale du saut à la perche. Le Belge n’a eu besoin que d’effacer une barre à 5m75 pour se qualifier parmi les 12 meilleurs mondiaux.

Une barre à 5m80 avait été fixée pour passer en finale, ou une place parmi les 12 meilleurs des qualifications dont le Suédois Armand Duplantis, 22 ans, détenteur du record du monde et champion olympique. Ils étaient 32 à tenter leur chance.

Le détenteur du record de Belgique a franchi 5m50 et 5m65 à son premier essai s’y reprenant à deux fois pour passer 5m75.

Douzième de la finale des Mondiaux 2019 à Doha, Broeders a depuis lors franchi un cap. Vainqueur d’un meeting de Ligue de Diamant, acquise à Paris cette saison, il a aussi porté son record de Belgique à 5m85 le 11 juin à Merzig en Allemagne. La finale aura lieu ce dimanche.

Enfin un titre pour Shaunae Miller-Uibo sur le 400m

400m Dames : Victoire de Shaunae Miller-Uibo

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Shaunae Miller-Uibo est devenu championne du monde en dominant assez facilement ses adversaires. En 49 sec 11, meilleur chrono mondial de l’année, Miller-Uibo (28 ans) a devancé la Dominicaine Marileidy Paulino (49.60) et la sprinteuse des Barbades Sada Williams (49.75).

Après ses deux médailles olympiques (2016 et 2021), l’athlète bahaméenne remporte enfin le plus beau métal sur le tour de piste après avoir disputé son 5e championnat du monde.

A noter qu’il n’y avait pas d’Américaine présente en finale, une première depuis 2003.

Michael Norman champion du monde du tour de piste devant Kirani James

400m Hommes : Victoire de Michael Norman

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L’Américain Michael Norman a remporté le 400 m des Championnats du monde d’athlétisme, sa première médaille internationale en individuel. C’est la 11e médaille d’or sur 18 championnats du monde pour les USA.

En 44 sec 29, Norman (24 ans) a devancé le Grenadien Kirani James (44.48) et le Britannique Matthew Hudson-Smith (44.66), le Sud-Africain Wayde Van Niekerk terminant 5e (44.97).

Champion olympique du relais 4x400 m à Tokyo l’été dernier avec les Etats-Unis, Norman a enfin concrétisé en individuel les promesses semées depuis son explosion en 2018. Resté à distance de son record (43.45), l’Américain a réussi à dominer ses concurrents en l’absence du champion olympique bahaméen Steve Gardiner, blessé.

Derrière lui, Kirani James s’offre une troisième médaille mondiale après le titre en 2011 et le bronze en 2015. Le Grenadien au palmarès complet compte également trois médailles olympiques sur le tour de piste (or en 2012, argent en 2016, bronze en 2021).

Wayde Van Niekerk, recordman du monde et champion du monde en 2015 et 2017, retrouvait une finale mondiale pour la première fois depuis une grave blessure en octobre 2017.

Mclaughlin décroche l’or sur 400m haies et fait tomber le record du monde

400m Haies Femmes : Sydney Mclaughlin → 50,68 sec (23 juillet 2022)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Quelle fin de nuit. Il fallait rester jusqu’au bout pour voir l’Américaine Sydney McLaughlin devenir championne du monde du 400m haies aux Mondiaux d’Eugene, ce vendredi abaissant son record du monde sous les 51 secondes.

La championne olympique, 22 ans, a couru en 50.68 pulvérisant encore sa précédente marque réussie le 25 juin, sur cette même piste de l’Oregon, en 51.41. Elle aurait terminé 7e sur le 400m sans les haies avec ce record du monde.

La Néerlandaise Femke Bol, en bronze aux JO de Tokyo l’an dernier, a pris la 2e place et la médaille d’argent en 52.27.

L’Américaine Dalilah Muhammad, tenante du titre (devant McLaughlin) et vice-championne olympique à Tokyo et en or à Rio 2016, doit se contenter de la médaille de bronze en 53.13.

C’est la 4e fois qu’elle bat le record du monde. En 2021 à Eugene elle avait claqué 51’90'' lors des sélections US pour les JO. Puis aux Jeux de Tokyo avec 51’46'' où elle est devenue championne olympique. La troisième fois, c’est encore à Eugene avec 51’41'' lors des sélections américaines pour ces mondiaux avant la consécration de cette nuit.

Kelsey-Lee Barber s’offre encore l’or au javelot

L’Australienne Kelsey-Lee Barber a remporté le concours du javelot des championnats du monde d’athlétisme.

Kesley-Lee Barber, 30 ans, médaillée de bronze olympique il y a un an à Tokyo, l’emporte avec un jet à 66m91, meilleure performance mondiale de l’année, pour conserver son titre mondial conquis à Doha en 2019. Elle devance sur le podium l’Américaine Kara Winger (64m05) et la Japonaise Haruka Kitaguchi (63m27).

La championne olympique en titre, la Chinoise Liu Shiying, termine au pied de ce podium mondial (63m25).

Arrivée à Eugene avec la meilleure performance mondiale de la saison (65m73), l’Américain Maggie Malone n’avait pas franchi le cut des qualifications.

L’info du jour avec Allyson Felix aligné sur les séries du 4x400m

La légende américaine Allyson Felix, qui pensait avoir disputé sa dernière course internationale la semaine dernière à l’occasion du relais 4x400 m mixte, sera alignée en séries du relais 4x400 m femmes samedi, a confirmé l’équipe américaine à l’AFP vendredi.

A 36 ans, Felix avait fait ses adieux vendredi dernier en remportant l’or du 4x400 m mixte en ouverture des Championnats du monde disputés à domicile, soit une 19e médaille mondiale, un record.

Mais Felix aura bien l’occasion de porter son record à 20 médailles même si elle ne dispute pas la finale prévue dimanche en clôture des championnats. Les athlètes alignés en séries sont en effet également médaillés au même titre que les titulaires en finale.

Felix avait été médaillée d’or du 4x400 m femmes l’été dernier aux Jeux olympiques de Tokyo, alors que les Etats-Unis l’avaient aligné au cœur d’une équipe de stars avec Sydney McLaughlin, Dalilah Muhammad et Athing Mu.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous