Cyclisme Mondiaux

Mondiaux de Wollongong : "On a fait une bonne course" estime Jenno Berckmoes

Mondiaux de cyclisme : le Kazakh Yevgeniy Fedorov sacré champion chez les Espoirs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les espoirs belges ont livré une bonne prestation vendredi lors de la course en ligne des championnats du monde de cyclisme mais n’ont obtenu à l’arrivée qu’une dixième place avec Jenno Berckmoes comme meilleur résultat. "Je ne suis pas lent, mais contre ces gars vraiment rapides, je savais que je n’avais aucune chance", a-t-il reconnu.

"Nous avons fait une bonne course avec l’équipe" a-t-il estimé. "Le plan était qu’il y ait toujours quelqu’un dans une échappée, sans rouler à nous épuiser. Cela a bien fonctionné, en commençant par Fabio Van den Bossche. Il nous a mis dans un fauteuil" complète le premier Belge à l’arrivée.

Lorsque l’échappée initiale a été rattrapée, Alec Segaert a insisté. "Il avait dit juste avant qu’il ne se sentait pas très bien. J’ai donc été un peu surpris qu’il se joigne à l’attaque. Mais cela s’est avéré être la bonne décision, car ils sont restés devant. Malheureusement, il a dû décrocher. Avec le recul, il aurait été préférable que je saute avec lui ou Lennert Van Eetvelt, mais oui, c’est dit avec le recul. À ce moment-là, il y avait un doute, il faut toujours parier." Au final, Berckmoes a tout de même sprinté pour le bronze et a terminé dixième.

Il nous manquait un finisseur en service.

Alec Segaert a tenté sa chance dans l’avant-dernier tour. Le coureur de Lotto Soudal U23 s’est isolé en tête avec trois autres coureurs dont le Kazakh Yevgeniy Fedorov nouveau champion du monde espoir. Mais dans la dernière ascension du Mount Pleasant, le Belge a dû lâcher prise. "Dommage, mais j’avais déjà senti lors des tours précédents que je n’avais pas les meilleures jambes. J’arrivais toujours à passer cette pente, mais il fallait s’accrocher. Cela n’a pas réussi lors du dernier passage. C’est dommage quand on voit qu’ils font ensuite un et deux, mais bon, je suis un espoir de première année et je prends la médaille d’argent dans le contre-la-montre. Ces dernières semaines, je me suis vraiment concentré sur ce contre-la-montre. Je me suis entraîné très souvent avec le vélo de contre-la-montre, mais jamais plus de trois heures. On remarque ici, dans une course éprouvante, que l’on est un peu court face à ces deux solides gars. Nous savions que nous étions forts en profondeur, vous pouvez le voir à la fin quand nous étions encore en train de rouler avec quatre Belges parmi les vingt derniers, mais il nous manquait un finisseur en service. Nous nous en sommes bien sortis dans la bagarre, dommage qu’il n’y ait pas eu un peu plus à l’arrivée, mais c’est la course" conclut le vice-champion du monde espoir du contre-la-montre qui rentrera en Belgique ce samedi.

© Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous